Archive | 21 mars 2011

Cantonales 2011 en Côte-d’Or : Le (premier) tour est joué !

Canton d’Auxonne perdu pour la gauche, FN en embuscade à Beaune Nord et Saint-Jean-de-Losne… Le premier tour des élections cantonales en Côte-d’Or, dimanche 20 mars 2011, aura réservé quelques surprises ! Les principales forces en présence commentent ces résultats*, à l’issue d’une soirée électorale favorable à l’actuelle majorité départementale…

Les candidats Initiatives Côte-d’Or exultent

Parler de liesse serait un peu exagéré mais la joie était bien lisible chez tous les soutiens de la liste Initiatives Côte-d’Or, rassemblés au conseil général dimanche 20 mars 2011… Entre accolades et félicitations, on a pu entendre François-Xavier Dugourd – au second tour sur Dijon VI – avouer qu’il "ne s’attendait pas à un aussi bon score" et se féliciter "d’une belle avance" sur sa principale adversaire (ndlr : François Tenenbaum, liste Forces de progrès) ou encore Pierre Jacob, candidat Initiatives Côte-d’Or sur le canton de Dijon IV, s’étonner d’apparaître au second tour ! Louis de Broissia, conseiller général sortant sur le canton de Mirebeau-sur-Bèze, s’est également révélé "très satisfait" que son successeur, Laurent Thomas, arrive en tête avec 31,93% des votes…

"Au soir de ce premier tour, je remercie les habitants du canton de Vitteaux de m’avoir renouvelé leur confiance face au premier adjoint de la ville de Dijon et malgré une campagne de désinformation vivace", relève François Sauvadet, président sortant et réélu avec 55,36% des voix. Et le chef de file Initiatives Côte-d’Or de préciser : "Je félicite ceux qui sont déjà élus (ndlr : Alain Houpert à Grancey-le-Château et Catherine Louis à Saint-Seine-l’Abbaye) et tiens à préciser aux autres candidats que nous serons à leurs côtés pour porter un message de rassemblement de la droite autour des valeurs d’équilibre, de respect et de solidarité". "L’opposition, qui a choisi de ne pas soutenir l’agriculture et ne souhaite pas de ticket de bus à 1,50 euro pour la Côte-d’Or, doit aujourd’hui assumer ses choix devant les électeurs !", conclut-il.

Les Forces de progrès entre déception et détermination

Au vu des résultats du premier tour, la gauche de l’assemblée départementale pourrait voir la présidence lui échapper… "Rien n’est joué", corrige Jean-Claude Robert, chef de file des Forces de progrès et candidat au second tour sur le canton de Gevrey-Chambertin. "L’abstention-record, je crois, a pénalisé la gauche, tout comme la carte des cantons renouvelables. Très conservateurs, très petits – Alain Houpert a été réélu avec 480 voix ! -, ils ont favorisé l’actuelle majorité départementale", analyse-t-il. Pourtant, Jean-Claude Robert ne cache pas sa désillusion : "Je suis très déçu pour le canton d’Auxonne, que nous perdons à cause de débats extérieurs venus perturber l’élection"…

"Malgré ces regrets, les Forces de progrès abordent le second tour avec envie et combativité, autour d’un projet de rassemblement pour toute la gauche", continue-t-il. Et de conclure : "Face aux résultats du FN, qui s’expliquent notamment par un vote-sanction contre les partis républicains, nous ferons tout pour qu’aucun de leurs candidats ne l’emporte au second tour. J’espère que la majorité départementale aura la même attitude". Du côté de ses co-listiers, Laurent Grandguillaume (Dijon V) se félicite des 50,31% récoltés sur son canton et révèle être "très heureux que, tant dans les bureaux ruraux qu’en zone urbaine, tous les habitants m’aient placé en tête". Sa ligne de conduite en vue du second tour ? "Ne pas personnaliser le débat et rassembler les forces de gauche pour apporter à tous les habitants une protection face aux crises économiques et écologiques que nous vivons".

FN, Europe écologie… des outsiders satisfaits

Europe Ecologie – Les Verts et Cap 21 confirment leur montée en puissance sur l’échiquier politique. "Nous avons pratiquement doublé nos scores par rapport à 2004 !", remarque Christophe Zander, candidat sur le canton de Dijon VI. Et de préciser : "Emilie Mallet, à Fontaine-lès-Dijon, a recueilli 12% des voix et j’ai pu décrocher 9% alors que mon arrivée à Dijon remonte seulement à l’an dernier. Il s’agit clairement d’un score d’étiquette, qui témoigne d’une vraie base de crédibilité verte". Au sujet des scores du FN, Christophe Zander estime que le parti d’extrême droite "bénéficie des nombreux excès de la majorité au niveau national" et indique que "même si la seule manière de faire baisser leurs résultats est de réfléchir à des politiques publiques véritablement différentes, nous appellerons à faire barrage partout où le FN menace de conquérir un canton".

Le FN, justement, était représenté à la préfecture de Côte-d’Or par son chef de file au niveau du Département : Rémi Boursot. "Je suis rassuré de voir que les abstentions ne sont pas du côté du FN. Cela prouve que les nationalistes veulent vraiment prendre en main leur avenir", remarque-t-il. Au second tour sur le canton de Saint-Jean-de-Losne avec 33,79% des voix, Rémi Boursot est à quarante voix de son challenger, Roger Ganée (Forces de progrès)… Et de conclure : "Nous allons appeler les électeurs à se motiver dimanche 27 mars : qu’ils ne perdent pas de vue l’impact des élections cantonales !".

*Isabelle de Almeida, chef de file de la liste A Gauche vraiment, n’était pas joignable quand dijOnscOpe a tenté de la contacter.

  • Réactions post-premier tour (communiqués de presse)

Jean-Philippe Morel, président du Parti radical, conseiller municipal de Longvic : "L’abstention justifie la réforme des collectivités locales pour clarifier demain les compétences de chaque collectivité. Au premier tour les électeurs de Côte-d’Or ont contredit les pronostics et ont souhaité une Côte-d’Or équilibrée, au service de tous les territoires ruraux et urbains. Dimanche prochain il faudra conforter ce choix en votant pour les candidats qui portent ce projet au côté du président Sauvadet. Sur Dijon 5, le candidat radical Lionel Fourré sera présent au second tour pour porter les valeurs de la République. Comme élu de la 3e, je me réjouis également du duel sur le canton de Dijon 4, Pierre Jacob ayant mis en ballotage le conseiller général sortant. Dans ces deux cantons de Dijon 4 et 5  le Front national a été éliminé. Dimanche prochain, les électeurs pourront ainsi clairement faire le choix de soutenir la politique de la majorité départementale".

Cantonales 2011 | Côte-d’Or : Résultats définitifs

08 heures : Le scrutin des élections cantonales est ouvert. Les bureaux seront clos à 18 heures, à l’exception des communes des cantons de Dijon IV, Dijon V, Dijon VI (communes de Dijon, Chenôve, Corcelles-lès-Monts, Flavignerot, Fleurey-sur-Ouche, Lantenay, Pasques, Prenois et Velars-sur-Ouche) et de Fontaine-lès-Dijon (communes de Fontaine-lès-Dijon, Talant, Ahuy, Asnières-lès-Dijon, Bellefond, Daix, Darois, Etaules, Hauteville-lès-Dijon, Messigny-les-Vantoux, Norges-la-Ville, Plombières-lès-Dijon et Savigny-le-Sec), où l’heure de clôture a été fixée à 19 heures.

La préfecture rappelle que pour voter, la présentation d’une pièce d’identité par l’électeur est obligatoire dans les communes de plus de 3.500 habitants.

> En savoir plus sur les enjeux et les impacts de cette élection ici.
> Quels sont les fonctions d’un conseiller général ? Pour combien de temps les conseillers seront-ils élus ? Vous avez des questions, les réponses sont ici.
> Retrouvez tous nos faces-à-faces sur chacun des 21 cantons de Côte-d’Or ici.

12h05 : A midi, selon la préfecture de Bourgogne, le taux de participation au premier tour des élections cantonales 2011 s’établit à 17,54% en Côte-d’Or (20,58% en 2004), 12,52% dans la Nièvre (20,57% en 2004), 14,66% dans l’Yonne (19,11% en 2004), 17,89% en Saône-et-Loire (23,44% en 2004).

17h07 : Alors que les premiers bureau de vote fermement dans moins d’une heure, la préfecture a communiqué les chiffres de la participation à 17 heures : 40,71% en Côte-d’Or (51,14% en 2004), 36,35% dans la Nièvre, 28,33% dans l’Yonne et 37,14% dans la Saône-et-Loire.

18 heures : La plupart des bureaux de vote du département de la Côte-d’Or sont désormais fermés à l’exception des communes des cantons de Dijon IV, Dijon V, Dijon VI (communes de Dijon, Chenôve, Corcelles-lès-Monts, Flavignerot, Fleurey-sur-Ouche, Lantenay, Pasques, Prenois et Velars-sur-Ouche) et de Fontaine-lès-Dijon (communes de Fontaine-lès-Dijon, Talant, Ahuy, Asnières-lès-Dijon, Bellefond, Daix, Darois, Etaules, Hauteville-lès-Dijon, Messigny-les-Vantoux, Norges-la-Ville, Plombières-lès-Dijon et Savigny-le-Sec), où l’heure de clôture a été fixée à 19 heures.

19 heures : Le scrutin est désormais clos. Les premiers résultats dès 20h.

20h31 : Laurent Grandguillaume (Forces de progrès), obtient 50,31 des suffrages sur Dijon V mais devra participer au second tour face à Lionel Fourré car il ne recueille que 20,43% des votes des inscrits !

20h56 : François-Xavier Dugourd recueille 47,69% des suffrages et distance ainsi Françoise Tenenbaum (33,46% des suffrages).

21h31 : Les résultats sont définitifs, cinq cantons sont d’ores et déjà pourvus (Arnay-le Duc, Bligny-sur-ouche, Grancey-le-Chateau, Saint-Seine-l’Abbaye, Vitteaux) :

  • Département de la Côte-d’Or :163.576 inscrits | 78.331 votants | 52,11% d’abstention

Socialiste : 23,04%
UMP : 17,13%
Majorité départementale (non-UMP) : 14,15% (un siège)
FN : 12,80%
Divers gauche : 8,86% (deux sièges)
Europe-Ecologie – Les Verts : 6,43%
Majorité Nouveau centre : 4,13% (deux sièges)
Parti de gauche : 3,02%
Communiste : 2,72%
Divers droite : 2,69%
Républicains de gauche : 2,43%
Modem : 1,33%
Alliance écologiste : 1,02%
Extrême gauche : 0,24%

Les résultats canton par canton :

  • Aignay-le-Duc (Retrouvez notre face-à-face ici) : 1.377 inscrits

Richard Hennick (Forces de progrès) : 30,65%
Henri Julien (Initiatives Côte-d’Or) : 45,79%
Sophie Rauszer (Front de gauche) : 8,17%
Philippe Richard (FN) : 15,38%

Second tour | 27 mars 2011 : Henri Julien (Initiatives Côte-d’Or) / Richard Hennick (Forces de progrès).

  • Arnay-le-Duc (Retrouvez notre face-à-face ici) : 4.066 inscrits | 2448 votants | 39,79% d’abstention

Claude Chave (Initiatives Côte-d’Or) : 29,72%
Pierre Gobbo (Forces de progrès) : 57,90%
Antony Madore (FN) : 9,45%
Jean-René Rouget (Front de gauche) : 2,93%

Pierre Gobbo est élu dès le premier tour.

 

     

  • Auxonne (Retrouvez notre face-à-face ici) : 9.922 inscrits | 4.593 votants | 53,71% d’abstention  

Jean-Luc Boulègue (Front de gauche) : 6,60%
Dominique Girard (Droite modérée) : 20,65%
Bernard Krempp (EE-LV) : 8,56%
Raoul Langlois (Initiatives Côte-d’Or) : 23,79%
Pierre-louis Monteiro (Modem) : 4,16%
David Treca (FN) : 18,61%
Jean-Paul Vadot (Forces de progrès) :17,63%

Second tour | 27 mars 2011 : Raoul Langlois (Initiatives Côte-d’Or) / Dominique Girard (droite modérée).

  • Beaune-Nord  (Retrouvez notre face-à-face ici) : 11.375 inscrits | 4.521 votants | 60,34% d’abstention

Jean-Pierre Duplus (EE-LV) : 6,39%
Dominique Mottais (FN) : 15,45%
Franck-Henry Sylvestre (Modem) : 5,42%
Eric Taufflieb (Forces de progrès) : 14,21%
Denis Thomas (Initiatives Côte-d’Or) : 49,20%
Jacques Thomas (Front de gauche) : 9,33%

Second tour | 27 mars 2011 : Denis Thomas (Initiatives Côte-d’Or) / Dominique Mottais (FN).

  • Bligny-sur-Ouche (Retrouvez notre face-à-face ici) : 2.426 inscrits | 1.411 votants | 41,86% d’abstention

Christine Durnerin (EE-LV) : 6,74%
Pascal Janiszewski (Initiatives Côte-d’Or) : 25,00%
Christophe Monin (Front de gauche) : 4,13%
Gabriel Moulin (Forces de progrès) : 52,03%
Jean-Claude Volpato (FN) : 12,10%

Gabriel Moulin est élu dès le premier tour.

  • Dijon IV (Retrouvez notre face-à-face ici) : 10.361 inscrits | 3.838 votants | 62,96% d’abstention

Christophe Berthier (Modem) : 4,05%
Isabelle de Almeida (Front de gauche) : 6,55% 
Malika Gauthié (Gauche moderne) : 2,58%
Ahmad Hussein (EE-LV) : 9,40%
Pierre Jacob (Initiatives Côte-d’Or) : 16,83%
Florian Lauquin (FN) : 15,31%
Roland Ponsâa (Forces de progrès) : 43,17%
Marie-France-Villaume (POI) : 2,10

Second tour | 27 mars 2011 :  Roland Ponsâa (Forces de progrès) / Pierre Jacob (Initiatives Côte-d’Or).

  • Dijon V (Retrouvez notre face-à-face ici) : 16.126 inscrits | 6.690 votants | 58,51% d’abstention

Pierre Campagnac (Front de gauche) : 4,44%
Lionel Fourré (Initiatives Côte-d’Or) : 20,00%
Jérôme Gagniarre (Alliance écologiste) : 2,41%
Laurent grandguillaume (Forces de progrès) : 50,31% (20,43% des inscrits)
Jérémy Lambert (FN) :13,16%
Mickaël Rialland (EE-LV) : 8,02%
Yves-louis Simonin (POI) : 1,65%

Second tour | 27 mars 2011 : Laurent grandguillaume (Forces de progrès) / Lionel Fourré (initiatives Côte-d’Or).

  • Dijon VI (Retrouvez notre face-à-face ici) : 13.385 inscrits | 6.400 votants | 52,19% d’abstention.

François-Xavier Dugourd (Initiatives Côte-d’Or) : 47,69%
Christiane Esteve (Alliance écologiste) : 2,09%
Pascal Moriou (Debout la République) : 3,20%
Pierre Gérard (Mouvement républicain et citoyen) : 4,42%
Françoise Tenenbaum (Forces de progrès) :33,46%
Christophe Zander (EE-LV) : 9,15%

Second tour | 27 mars 2011 :  Françoise Tenenbaum (Forces de progrès) / François-Xavier Dugourd (Initiatives Cote-d’Or).

  • Fontaine-lès-Dijon (Retrouvez notre face-à-face ici) : 23.326 inscrits | 10.294 votants | 55,87% d’abstention.

Emmanuel Debost (Forces de progrès) : 29,70%
Jean-Michel Dorlet (Front de gauche) : 5,76%
Roland Essayan (Alliance écologiste) : 5,76%
Emilie Mallet (EE-LV) : 12,02%
Gilbert Menut (Initiatives Côte-d’Or) : 49,37%

Second tour | 27 mars 2011 : Gilbert Menut (Initiatives Côte-d’Or) / Emmanuel Debost (Forces de progrès).

  • Gevrey-Chambertin (Retrouvez notre face-à-face ici) : 11.406 inscrits | 5.817 votants | 48,75% d’abstention.

Francis Fabin (FN) : 15,97%
Eugène Krempp (EE-LV) : 9,81%
Eric Michon (Front de gauche) : 4,36%
Hubert pouillot (Initiatives Côte-d’Or) : 30,09%
Jean-Claude Robert (Forces de progrès) : 39,77%

Second tour | 27 mars 2011 : Jean-Claude Robert (Forces de progrès) / Hubert pouillot (Initiatives Côte-d’Or).

 

     

  • Grancey-le-Château (Retrouvez notre face-à-face ici) : 969 inscrits | 745 votants | 23,12% d’abstention.  

 

Jean-Claude Cinquin (Front de gauche) : 2,38%
Jacqueline Folléa (Forces de progrès) : 30,07%
Alain Houpert (Initiatives Côte-d’Or) : 67,55%

 

Alain Houpert est élu dès le premier tour.

 

 

 

     

  • Is-sur-Tille (Retrouvez notre face-à-face ici) : 9.299 inscrits | 4.865 votants | 47,68% d’abstention.  

Charles Barrière (Initiatives Côte-d’Or) : 36,76%
Brahim Bedreddine (Front de gauche) : 3,22%
Gérald Buffy (FN) : 14,95%
Stéphen Daloz (Modem) : 3,24%
François Ducol (EE-LV) : 6,13%
Michel Maillot (Forces de progrès) : 33,91%
Laure Sabatier (Mouvement pour la France) : 1,79%

 

Second tour | 27 mars 2011 : Charles Barrière (Initiatives Côte-d’Or) / Michel Maillot (Forces de progrès).

 

     

  • Mirebeau-sur-Bèze (Retrouvez notre face-à-face ici) : 6.322 inscrits | 3.438 votants | 45,62% d’abstention.  

 

Alain Bardot (Front de gauche) : 19,54%
Pierre-Alain Barot (Sans étiquette) :16,26%
Philippe Koenig (Parti chrétien démocrate) : 0,27%
Isabelle Lajoux (Forces de progrès) : 19,54%
Dominique Mauri (Alliance écologiste) : 4,20%
Emmanuel Romualdo (FN) : 16,74%
Laurent Thomas (Initiatives Côte-d’Or) :31,93%

Second tour | 27 mars 2011 : Laurent Thomas (Initiatives Côte-d’Or) / Isablelle Lajoux (Forces de progrès).

 

      

  • Montbard (Retrouvez notre face-à-face ici) : 8.192 inscrits | 4.233 votants | 48,33% d’abstention.  

Bruno Diano (Front de gauche) : 10,47%
Robert Fourgeux (PCF) : 7,47%
Robert Grimpret (Forces de progrès) : 26,59%
Fabienne Lépy (Sans étiquette) : 9,37%
Laurence Porte (Initiatives Côte-d’Or) : 229,37%
Josette Romualdo (FN) : 16,74%

Second tour | 27 mars 2011 : Laurence Porte (Initiatives Côte-d’Or) / Robert Grimpret (Forces de progrès).

  • Montigny-sur-Aube (Retrouvez notre face-à-face ici) : 2.138 inscrits | 1.363 votants | 36,25% d’abstention.

Annick Boursot (FN) : 15,25%
Philippe Chardon (Initiatives Côte-d’Or) : 34,60%
Céline-Sandra Guy (Front de gauche) : 3,29%
Georges Monin (Divers droite) : 33,63%
Nadia Richez (Forces de progrès) : 13,23%

Second tour | 27 mars 2011 : Philippe Chardon (Initiatives Côte-d’Or) / Georges Monin (Divers droite).

  • Nuits-saint-Georges (Retrouvez notre face-à-face ici) : 11.083 inscrits | 5.220 votants | 52,90% d’abstention.

Gabrielle Navaresi (Front de gauche) : 5,61%
Pierre-Alexandre Privolt (Forces de progrès) : 41,00%
Mélanie Romualdo (FN) :18,48%
Philippe Schmitt (EE-LV) : 6,41%
Christophe Talmet (Modem) : 5,53%
Rémi Vitrey (initiatives Côte-d’Or) : 22,97%

Second tour | 27 mars 2011 : Pierre-Alexandre Privolt (Forces de progrès) / Rémi Vitrey (Initiatives Côte-d’Or).

  • Pontailler-sur-Saône (Retrouvez notre face-à-face ici) : 5.756 inscrits | 3.040 votants | 47,19% d’abstention.

Joël Abbey (Initiatives Côte-d’Or) : 39,26%
Alain Brancourt (Forces de progrès) : 29,83%
Stéphanie Château (EE-LV) :  7,28%
Bertrand Maller (Front de gauche) : 4,23%
Patrick Muller (Alliance écologiste) : 1,28%
Eric Tallec (FN) : 18,12%

Second tour | 27 mars 2011 : Joël Abbey (Initiatives Côte-d’Or) / Alain Brancourt (Forces de progrès).

  • Saint-Jean-de-Losne (Retrouvez notre face-à-face ici) : 7.827 inscrits | 3.463 votants | 55,76% d’abstention.

Rémy Boursot (FN) : 33,79%
Roger Ganée (Forces de progrès) : 34,97%
Delphine Helle (Front de gauche) : 5,29%
Jean Perrin (Initiatives Côte-d’Or) : 25,98

Second tour | 27 mars 2011 : Roger Ganée (Forces de progrès) / Rémy Boursot (FN).

  • Selongey (Retrouvez notre face-à-face ici) : 2.867 inscrits | 1.666 votants | 41,89% d’abstention.

Geoffrey Beneton (FN) : 12,04%
Anne-Claude Jbilou (Front de gauche) : 3,97%
Gérard Leguay (Forces de progrès) : 36,37%
Christophe Leloup (Initiatives Côte-d’Or) : 40,83%
Patrick Varney (EE-LV) : 6,78%

Second tour | 27 mars 2011 : Christophe Leloup (Initiatives Côte-d’Or) / Gérard Leguay (Forces de progrès).

  • Saint-Seine-l’Abbaye (Retrouvez notre face-à-face ici) : 2.547 inscrits | 1.566 votants | 38,52% d’abstention.

Stéphane Bouvier (FN) : 12,34%
Jean-Marie Duc (PCF) : 5,35%
Marc Hierholzer (Forces de progrès) : 25,02%
Catherine Louis (Initiatives Côte-d’Or) : 57,29%

Catherine Louis est élue dès le premier tour.

 

     

  • Vitteau (Retrouvez notre face-à-face ici) : 2.853 inscrits | 1.850 votants | 35,16% d’abstention.  

 

Christine Becavin (EE-LV) : 6,53%
Gérard Demartini (FN) : 12,33%
Geneviève Duc (PCF) : 3,91%
Didier Martin (Forces de progrès) : 21,88%
François Sauvadet (Initiatives Côte-d’Or) : 55,36%

 

François Sauvadet est élu dès le premier tour.

Dijon et Quetigny : Soirées-débats sur les alternatives aux pesticides les 21 et 24 mars

Du 20 au 30 mars 2011, se tiendra la sixième édition de la Semaine pour les alternatives aux pesticides. Dix jours pendant lesquels des associations, des collectivités, des citoyens et des entreprises organisent des actions de sensibilisation, de formation et d’information pour montrer qu’on peut se passer des pesticides chimiques.

  • Dans le cadre de cette semaine, l’association Les Colporteurs annonce, dans un communiqué reçu jeudi 17 mars 2011, qu’elle organise lundi 21 mars 2011, à 19h, la projection du film de Carole Poliquin Homo Toxicus au bar dijonnais l’Annexe

"Chaque jour, des tonnes de substances toxiques sont libérées dans l’environnement sans que nous en connaissions les effets à long terme pour les êtres vivants. Certaines d’entre elles s’infiltrent à notre insu dans nos corps et dans celui de nos enfants. En même temps que notre patrimoine génétique, nous transmettons aujourd’hui à nos enfants notre patrimoine toxique. Dans une enquête inédite, menée avec rigueur et humour à partir de ses propres analyses de sang, la réalisatrice explore les liens entre ces substances toxiques et l’augmentation de certains problèmes de santé comme les cancers, les problèmes de fertilité et l’hyperactivité. Les conclusions sont troublantes…".

  • Dans un communiqué reçu samedi 19 mars, l’association Veille au grain Bourgogne annonce une conférence débat jeudi 24 mars, à 20h, salle Nelson Mandela à Quetigny (21), sur le thème suivant : "Quetigny face aux pesticides, ce poison quotidien…". 

Pour en savoir plus, lire le communiqué ci-dessous. 

"Citoyens, élus, gouvernants ne peuvent pas nier aujourd’hui l’impact sanitaire et environnemental des pesticides. Ils sont partout dans notre environnement. Ces produits chimiques qui se dégradent lentement après utilisation,  se retrouvent dans l’eau, l’air, les sols, l’alimentation… Ils posent un véritable problème de santé publique pour tous et surtout pour vos enfants ! 

Leurs effets sont hautement toxiques. Le corps humain est imprégné de pesticides (sang, cordon ombilical, lait maternel, cerveau…) et les études scientifiques montrent aussi de plus en plus de liens entre l’exposition à de faibles doses de pesticides et le développement de nombreuses maladies chroniques : cancers, malformations congénitales, système immunitaire affaibli, problèmes neurologiques, troubles de la reproduction… Cette situation est d’autant plus préoccupante que les enfants, du fait de leur mode d’alimentation et de leur sensibilité spécifique aux polluants chimiques, sont particulièrement exposés au danger des pesticides. Il faut savoir que de nombreux pesticides autorisés et que l’on retrouve dans vos aliments sous forme de résidus sont connus, par les agences sanitaires officielles de l’Union européenne et des  Etats-Unis, comme étant de possible cancérigènes (92), des perturbateurs du système hormonale (50),  et reprotoxiques… Il faut savoir que plus de 50% des fruits, légumes et céréales, issus de l’agriculture conventionnelle, consommés en France contiennent des résidus de pesticides. Plus de 23% de ces aliments végétaux contiennent parfois plusieurs résidus de pesticides, jusqu’à 8 différents. 

Enfin, il faut savoir que la France est le deuxième pays d’Europe au regard du nombre de substances actives différentes  autorisées (440), juste derrière l’Espagne. La France consomme environ 80.000 tonnes de substances actives par an, ce qui en fait le premier consommateur européen de pesticides (et de loin puisque nous consommons environ 1/3 de la consommation totale européenne !) et le quatrième consommateur du monde derrière les Etats-Unis, le Japon et le Brésil. Les utilisateurs sont les premiers exposés (agriculteurs, agents communaux…) et la population n’y échappe pas non plus du fait de la contamination globale de l’environnement.  

Pour comprendre la thématique des pesticides,  leurs impacts sur l’environnement, sur la santé des hommes et pour apporter quelques pistes pour se passer de ces produits chimiques, l’association Quetigny-Environnement avec la participation de Veille au grain-Bourgogne organise, dans le cadre de la semaine pour des alternatives aux pesticides, jeudi 24 mars, à 20h, salle Nelson Mandela à Quetigny, une soirée d’information en destination du public. André Lefebvre, administrateur du CRIIGEN (Comité de Recherche et d’Information Indépendantes sur le génie GENétique) et de Générations Futures (ex-MDRGF) animera le débat après diffusion d’un diaporama technique illustré de témoignages vidéo. 

Une soixantaine de communes bourguignonnes ont réduit voire supprimé leur utilisation de pesticides. Une telle démarche n’est possible qu’avec l’assentiment des administrés mais aussi par la sensibilisation et l’adhésion de la population. Des étudiantes d’AgroSup Dijon présenteront, à cette occasion, leur travail d’IDP (Initiation à une Démarche de Projet) sur les moyens de sensibiliser, d’informer et de faire adhérer la population de Quetigny à l’objectif "zéro pesticide"."