Archive | 27 mai 2011

Laurent Ruquier : Le départ des deux Eric ? Il s’explique !

Eric Naulleau et Eric Zemmour débarqués d’On n’est pas couché sur France 2. Après l’annulation des émissions de Franz-Olivier Giesbert, Mireille Dumas et Guillaume Durand, il est légitime de se demander si les deux chroniqueurs, poil à gratter de Laurent Ruquier, n’ont pas fait les frais du ménage de printemps entrepris par le PDG de France Télé Rémy Pflimlin. Ruquier dissipe toute équivoque, vendredi, dans Le Parisien : il s’agit de sa décision et uniquement de sa décision.

"Cette décision vient de moi, unilatéralement. Je l’ai prise en accord avec Catherine Barma [sa coproductrice, ndr]. Je veux apporter un souffle nouveau (…) Eric Zemmour en est à sa cinquième saison, Eric Naulleau à sa quatrième. J’ai plaisir à casser les habitudes. Soit je change l’animateur, soit je change les chroniqueurs… Je suis l’animateur, c’est moi qui reste !" Conscient de la mauvaise presse de France Télé en pleine période de refonte de la grille, l’animateur témoigne de son indépendance : "On ne m’a rien imposé, à aucun moment. Ce n’est pas mon genre d’être sous influence. Et il n’y a pas l’ombre d’un règlement de comptes. Ce n’est pas une décision politique venue d’ailleurs (Zemmour fait partie de la supposée liste noire de Nicolas Sarkozy, ndr). Ce sont des conneries tout ça ! On a dit que l’Elysée voulait ma tête… L’émission continue parce qu’elle marche ! Les émissions de Guillaume Durand et Franz-Olivier Giesbert font 8% de part de marché, nous… entre 15 et 30% !"

Laurent Ruquier a annoncé sa décision aux deux Eric lors d’un dîner à Saint-Germain-des-Prés, en présence de Catherine Barma : "Je comprends que ce soit décevant pour eux, mais il n’y a aucune fâcherie. Ils ont été d’un respect et d’une courtoise et d’une complicité que je salue." Qui alors pour remplacer ces deux agitateurs que Ruquier n’a jamais freinés : "J’ai trouvé Naulleau et Zemmour, je les ai fait connaître, j’ai envie de faire la même chose avec de nouveaux provocateurs, un de droite, un de gauche, comme je l’ai toujours fait (…) J’ai des noms en tête, mais mon choix n’est pas arrêté." Du côté de France-Soir, on annonce Nicolas Bedos (décidément très demandé) comme le grand favori. Suspense donc

Dijon : Faites connaissance avec vos voisins vendredi 27 mai !

Dans un communiqué reçu mardi 03 mai 2011, la mairie de Dijon annonce que la Fête des voisins aura lieu vendredi 27 mai 2011 à partir de 19h. Pour sa part, Orvitis fait part de son soutien à la manifestation par un autre communiqué.

Pour en savoir plus, lire les communiqués ci-dessous.

  • Communiqué de la ville de Dijon

"La fête des voisins – Immeubles en fete - le vendredi 27 mai 2011

La ville de Dijon vous informe que la 12ème édition de «La fête des voisins – Immeubles en fête» se déroulera à Dijon comme dans près de 590 villes françaises et européennes le vendredi 27 mai 2011 à partir de 19h.

Un rendez-vous national, européen et convivial pour lequel tous les Dijonnais – voisins d’étage, de rue, de quartier – sont invités à la rencontre, l’échange et le partage.

Dans votre maison, votre appartement, votre jardin, dans un hall, une cour, un parc, ou dans la rue, instaurez de nouvelles solidarités avec vos voisins dans un esprit de fête. 

Comme chaque année, la ville mettra à disposition – au gré de vos réservations et dans la limite de ses possibilités – t-shirts, ballons, affiches, flyers, tables, bancs et chaises.

Des barrières pourront vous être prêtées pour sécuriser, si besoin, votre emplacement de repas".

  • Communiqué d’Orvitis

"27 mai 2011 de 18h30 à 21h00 : Faire la Fête entre Voisins-Locataires

Orvitis reste fidèle à Immeubles en Fête, manifestation nationale placée sous le signe du lien social et de la convivialité. Pour cette 11ème édition, une fois n’est pas coutume, rendez-vous a été donné à plus de 2 000 familles de locataires au cœur de 5 quartiers sur 5 communes en Côte-d’Or

Le principe est toujours aussi simple : chacun prépare et amène « un petit quelque chose » à partager (salade, gâteaux, boissons…). Si le temps est au rendez-vous, la rencontre se déroule en plein air.

- Dijon : Quartier Fontaine d’Ouche – 2 au 16, allée de Beauce – Rendez-vous entre les entrées 2 et 4.

- Beaune : Rues des Noisetiers, des Prévoles et des Levées – sur le site du Jardin Partagé, rue des Noisetiers.

- Montbard : Quartiers Voltaire, Anatole France, Buffon et Jamet Thiard. Rendez-vous au Square Voltaire.

- Vitteaux : Rendez-vous rue de la Chapelle Sainte-Anne, pour les résidants des Lotissements Sainte-Anne et Saint-Vincent.

La Fête se poursuit le 6 juin à Pouilly-en-Auxois, rue Emile Zola. L’inauguration de la première résidence BBC de 20 appartements sera l’occasion, pour ses familles nouvellement arrivées, d’échanger et faire connaissance avec l’ensemble des résidants".

Bourgogne : Le chômage progresse de +0,5% en avril 2011

Dans un dossier de presse reçu mercredi 25 mai 2011, le Pôle Emploi Bourgogne et la Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail, et de l’emploi de Bourgogne (Direccte) informent qu’en Bourgogne, "le nombre de demandeurs d’emploi inscrits à Pôle emploi de catégories A, B, C s’établit à 98.293 à fin avril 2011. Ce nombre augmente de +0,5% sur un mois (+443). Sur un an, il croît de 3,6%". Les deux institutions livrent ainsi une analyse détaillée de l’offre et la demande d’emploi dans la région en avril 2011, par sexe, catégorie d’emploi ou encore par zone géographique…

Ex-Yougoslavie : Le "Bourreau des Balkans" derrière les barreaux !

Le podium des hommes les plus recherchés du monde vient à nouveau de s’effondrer. Après l’opération menée contre Oussama Ben Laden dimanche 01 mai 2011, Ratko Mladic, ancien chef militaire des Serbes de Bosnie, a été arrêté lundi 26 mai… Responsable du massacre de 8.000 Musulmans à Srebrenica en juillet 1995, le "Boucher des Balkans" passera devant la justice internationale pour génocide, crimes contre l’humanité, exterminations, meurtres et déportations.

Juillet 1995. Depuis deux mois, l’enclave musulmane de Srebrenica, en Bosnie, n’a pas reçu le moindre ravitaillement de nourriture et d’essence. Le 11 du même mois, les 44.000 habitants de la ville assistent à l’entrée du général serbe Ratko Mladic dans la ville. Un survivant, cité par LeFigaro.fr, rapporte les premiers mots du général : "Ils tueront tous les hommes et les jetteront dans le fleuve Drina pour nourrir les poissons, ainsi ces hommes ne tueront jamais plus d’enfants serbes dans la vallée serbe du Drina. Mais ils laisseront partir les femmes pour qu’elles puissent souffrir" (Lire ici l’article). Le lendemain de l’assaut, les familles sont séparées de force. "Des cars arrivent dans l’enceinte pour déplacer les femmes et les enfants en territoire musulman. On estime que 23.000 d’entre eux ont quitté la ville en à peine trente heures. Au même moment, les Serbes réunissent tous les hommes âgés de 12 à 77 ans pour "interrogatoire pour crime de guerre potentiel", raconte LeMonde.fr (Lire ici l’article). Le 18 juillet 1995, ces 8.000 Musulmans avaient péri sous les armes des troupes de Mladic.

Lundi 26 mai 2011, aux alentours de midi, presque seize après les faits. Le site internet de la radio belgradoise B92 évoque l’arrestation d’un homme qui pourrait être Ratko Mladic… "Mladic capturé ?" pouvait-on alors lire sur les sites web des principaux médias serbes. Une heure plus tard, le point d’interrogation était devenu un point d’exclamation. L’homme arrêté par la police serbe était bien Ratko Mladic", raconte CourrierInternational.com (Lire ici l’article). Il est aujourd’hui l’objet de quinze chefs d’inculpation devant le Tribunal pénal international pour l’ex-Yougoslavie. "Les plus importants sont "génocide", "complicité de génocide", "crimes contre l’humanité", "exterminations", "meurtres", "déportations", "actes inhumains", "prises d’otages" et "violations des lois et coutumes de la guerre" : le "Boucher des Balkans", comme il est parfois surnommé, encourt la prison à perpétuité", détaille pour sa part LeMonde.fr (Lire ici l’article).

Au-delà de son poids historique, cette arrestation pourrait voir la Serbie se rapprocher un peu plus de l’Union européenne… "La Serbie vient de faire un pas important dans son processus d’adhésion à l’Union européenne. L’arrestation du général serbe Mladic et son extradition vers La Haye, où siège le Tribunal pénal international pour l’ex-Yougoslavie, devrait en effet permettre de lever un verrou important à la candidature du pays. Les Pays-Bas notamment, dont les casques bleus n’avaient pas réussi à empêcher le massacre de Srebenica, faisaient de l’arrestation de son responsable une condition indispensable à l’examen de la candidature serbe. Le président de la Commission européenne, comme Paris et Rome, ont d’ailleurs immédiatement tenu à souligner qu’une "étape importante" venait d’être franchie", relève LeFigaro.fr (Lire ici l’article). Seule ombre au tableau lundi 26 mai 2011 : les ultra-nationalistes serbes ont fait savoir leur mécontentement dans les rues de Bosnie, générant blessures et arrestations… "Ratko Mladic est perçu par de nombreux nationalistes serbes comme un héros de la guerre de Bosnie", rappelle NouvelObs.com (Lire ici l’article). Mais nul doute qu’entre l’arrestation de l’homme le plus recherché du monde et les échauffourées nationalistes du lundi 26 mai 2011, l’histoire retiendra le premier événement…

Tour de Côte-d’Or : Trois jours de show sur les routes du département !

Avec sa caravane publicitaire, son parcours relevé et son plateau sportif qui ferait pâlir plus d’un organisateur, le Tour de Côte-d’Or a tout d’un grand ! Sous le parrainage de Bernard Thévenet, double vainqueur du Tour de France – 1975 et 1977 -, la compétition s’élancera à travers le département vendredi 27 mai 2011 depuis Chenôve (Grand Dijon), pour quatre étapes, dont une épreuve de course contre la montre. Au rendez-vous de cette 8ème édition : 21 équipes de cyclistes tout droit issus de l’élite amateur…

Qui va succéder à Matthieu Teychenne ?…

Prenant un nouvel élan depuis 2009, date à laquelle une communication intensive a été mise en place, le Tour de Côte-d’Or cycliste revient en force sur les routes du département. Pour ressembler à son grand frère, le Tour de France, qui ne traversera cette année la région Bourgogne qu’en TGV (Voir le parcours ici), plusieurs animations ont été mises en place : le village d’arrivée proposera ainsi diverses activités telles que l’accro-bike ou des démonstrations de VTT-Trial, et la caravane, composée d’une trentaine de véhicules, arrosera le public de cadeau trois-quarts d’heure avant le passage des coureurs. Mais, au-delà de l’aspect purement festif et familial de l’événement, l’enjeu sportif est bien présent : une sélection a même dû être opérée tant l’affluence était forte pour savoir qui pourrait tenter de succéder à Matthieu Teychenne, vainqueur de l’édition 2010 (Lire notre article ici) !

Au final, 22 équipes – dont huit de division nationale 1 – se présenteront sur la ligne de départ, au centre commercial de Chenôve, dans le Grand Dijon. Un honneur pour la directrice du centre, Véronique Pecqueux-Rolland qui, avant d’occuper ce poste, a planté près de 850 buts au cours de ses 283 sélections en équipe de France de handball féminin ! Une reconversion originale qui n’ôte rien à son amour pour le sport. En effet, en plus d’être la marraine du Sprinter club olympique dijonnais (SCO Dijon) cette saison, elle a organisé dans sa galerie commerciale une exposition rétrospective sur le vélo, en collaboration avec le musée du vélo de Tournus (71). Les engins seront en exposition et manipulables par les badauds.

Un tour des plus difficiles !

Les plus férus d’entre eux suivront les coureurs pendant l’ensemble du week-end. Quatre étapes sont au programme à travers les coteaux, les vallons et les routes pittoresques du département.  "Certaines côtes vont faire mal", commente-t-on déjà du côté de l’équipe du comité départemental, alors que Romain Mary, manager du club, avoue dès les premiers instants que la première étape entre Chenôve et Sombernon est sans doute la plus difficile que le Tour de Côte-d’Or ait jamais connu : "Je n’ai pas souvenir d’une étape de ce niveau. Les coureurs vont longtemps rouler sur la côte avant de basculer dans la vallée de l’ouche". En guise d’arrivée, un joli col de deuxième catégorie marquera la fin de la première étape. "C’est une course de mouvement", ajoute pour sa part Bernard Mary, président du club. "L’arrivée sera l’occasion de faire un bon écrémage", poursuit-il en ajoutant que vu les cols de l’édition 2011 du Giro, la difficulté reste assez relative !

Pourtant, cette édition promet de belles surprises. La seconde étape entre Dijon et Chatillon-sur-Seine devrait être plus sereine, du moins pour les coureurs du SCO Dijon : "Cette très belle étape se déroule sur des routes très proches de celles que l’on emprunte lors du Troyes-Dijon (Lire notre article ici). Mais elle ne sera pas de tout repos, car le profil est assez accidenté, il sera donc difficile de la contrôler". Une constatation qui s’applique d’une façon plus globale à l’ensemble du parcours retenu, car même le contre-la-montre, au profil plutôt favorable parce qu’en faux plat descendant, ne devrait pas sourire aux locaux.

Du show sur la route et dans les villes

Avec les départs de Jérémy Dérangère et Olivier Grammaire, l’équipe a de fait perdu ses rouleurs et les 20,5 kilomètres entre Baigneux-les-Juifs et Alise-sainte-Reine pourraient s’avérer difficile : "C’est une étape qui nous défavorisera, considère Romain Mary, mais elle donnera le droit à une forte moyenne niveau vitesse". Le chronomètre s’arrêtera devant le futur muséo-parc d’Alésia dont l’ouverture a été repoussée au mois de mars 2012 (Lire notre article ici). L’année dernière, le contre-la-montre avait été remporté par le SCO Dijon (Lire notre article ici). L’après-midi, les coureurs devront repartir pour l’ultime étape entre Venarey-les-Laumes et Vitteaux. À travers l’Auxois,  le manager promet le "malheur" à l’équipe qui sera en tête à ce moment de la course ! Sur un profil accidenté, il sera en effet difficile de cadenasser la course et le maillot jaune, celui de leader, pourra bien changer d’épaule.

Car, pour ressembler au grand, le tour de Côte-d’Or a aussi décliné l’ensemble des maillots qui animent le peloton de la grande boucle : jaune pour le leader, à pois pour le meilleur grimpeur, vert pour le meilleur sprinter, blanc pour le meilleur jeune, bleu pour le plus combattif, ils seront la source de combat le long des kilomètres. Pour l’occasion, le coach compte notamment beaucoup sur Alexis Coulon ou encore Herberts pudans : "Il a loupé de très peu le tour de Franche-Comté en raison d’une erreur de parcours, mais ce n’est pas grave, car sa victoire a juste été reportée à ce week-end". Derrière eux, Sébastien Boire, appelé de dernière minute pour remplacer Pierre-Alain Nicole, benjamin Cantournet ou encore Sébastien Grédy et Benjamin Pascual.

Pour les spectateurs, l’ambiance sera plus détendue avec dans chaque ville arrivée, les performeurs de Yohann Triboulat pour un show de VTT/BMX, ou encore un concours pour battre les chronos de Jérémy Dérangère – 1 minute et 12 secondes sur le 1.000 mètres ! Une exposition de véhicules anciens sera proposée et un plateau télé accueillera les vainqueurs de chaque étape avec Christian Moccozet (Voir ici).

Les rendez-vous du Tour de Côte-d’Or :

  • La caravane publicitaire : 45 minutes avant le passage des compétiteurs
  • Le podium protocolaire : 15 minutes avant l’arrivée des participants
  • Le village-arrivée : chaque jour à partir de 15h
  • Emission TV : "Après le Tour" chaque jour après le podium 

Etape 1 :

Départ : Chenôve Centre Commercial Géant > 14h40
Arrivée coureurs : Sombernon Place de la Mairie (Village étape) > 17h33

Etape 2 :

Départ : Dijon – siège régional du Crédit Mutuel, 24 rue Albert Camus > 13h30
Arrivée coureurs : Châtillon sur Seine (Village étape) – Rue M. Leclerc > 16h40

Etape 3 :

Départ : Baigneux-Les-Juifs > 9h00 (1ère équipe) / 10h12 (25 eme équipe)
Arrivée coureurs : Alise-Sainte-Reine (Village étape MuséoParc Alesia) > 9h24 (1 ère équipe) / 10h36 (25 eme équipe)

Etape 4 :

Départ : Venarey-Les Laumes, sortie Venarey > 14h30
Arrivée coureurs: Vitteaux, arrivée avenue Carnot (Village étape) > 16h50.

Mairie de Dijon : "L’alcool est interdit en centre-ville vendredi soir !"

Vendredi 27 mai 2011, le Dijon Football Côte-d’Or (DFCO) s’apprête à disputer contre Angers son dernier match de la saison. La soirée s’annonce d’ores et déjà festive puisque les Dijonnais ont toutes les chances de se voir propulser en Ligue 1 la saison prochaine. De fait, la Mairie de Dijon anticipe déjà une forte affluence et une soirée festive en centre-ville. Afin d’éviter d’éventuels débordements, la consommation, la détention et la vente ambulante d’alcool seront interdites à partir de 20h sur le secteur du centre-ville. "La fête doit rester la fête", explique Alain Millot, premier adjoint au maire, délégué à la tranquillité publique et à la médiation, qui revient sur cette mesure exceptionnelle…

Alain Millot, bonjour. Le dernier match du DFCO ne se déroule pas au stade Gaston-Gérard et pourtant, la Mairie de Dijon a pris un arrêté interdisant "la consommation, la détention ainsi que la vente ambulante de boissons alcoolisées" : pourquoi ?

"La saison du DFCO a été exceptionnelle et ce, quel que soit le résultat du match de vendredi. Immanquablement, ça sera la fête ! Nous nous attendons à voir de nombreux Dijonnais dans les rues du centre-ville et la ville de Dijon privilégie l’esprit festif pour rendre hommage à son équipe vendredi 27 et samedi 28 mai. Mais pour que la fête se déroule sans incident et pour éviter tout débordement, la prévention est indispensable. Vous savez, la surconsommation d’alcool est responsable de la plupart des incidents de rues dont je reçois la liste chaque matin. L’alcool est donc interdit sur le secteur du centre-ville, à partir de 20h et ce jusqu’à 7h samedi 28 mai. Lors de la Fête de la musique, nous prenons la même initiative. Les forces de l’ordre seront ainsi en mesure d’intervenir si nécessaire…

La Mairie de Dijon a-t-elle pris d’autres mesures spécifiques pour vendredi soir ?

En effet, outre la retransmission du match sur grand écran au Parc des sports à 19h30, la circulation sera neutralisée aux alentours de 20h rue de la Liberté, où des barrières seront installées. Cependant, les bus pourront quand même passer. Par ailleurs, les festivités se poursuivront samedi 28 mai, avec notamment la parade des joueurs du DFCO aux Allées du Parc. De nouveau, la détention, la consommation ainsi que la vente ambulante de boissons alcoolisées sera interdite de 14h à minuit sur l’ensemble du secteur de la place Wilson, du cours du général De Gaulle et de la place Edmond Michelet, ainsi que sur le cours du Parc, là où doivent se dérouler les festivités. Encore une fois, je dis : faisons la fête ! Mais la fête n’implique pas de faire n’importe quoi. A la Mairie, nous devons d’être responsables, d’où cette décision…

Cependant, malgré les deux arrêtés, les bars et restaurants du centre-ville pourront servir de l’alcool à leurs clients. Ne craignez-vous pas quelques soucis de ce côté-là ?

Je travaille très régulièrement avec les cafetiers et les restaurateurs du cente-ville de Dijon. Nous faisons confiance aux professionnels pour savoir à partir de quand il faut arrêter de servir de l’alcool à un client. Il faut aussi savoir faire confiance aux gens. Et surtout, à la Mairie de Dijon, nous sommes avant tout dans l’organisation d’un événement d’abord festif, convivial et rassembleur !".

Pippa Middleton dévoile le secret de sa forme

"Pour quelqu’un comme moi, le Pilates est le meilleur moyen de m’évader de ma vie londonienne."

Au mariage de sa soeur avec le prince William, Pippa Middleton a fait sensation ! Depuis le 29 avril, l’engouement dont elle fait l’objet ne faiblit pas, son avenir, sentimental et professionnel, est source de toutes les spéculations, et le sac qu’elle portait le lendemain de la noce princière a fait tourner les têtes des fashionistas. Elles devraient donc se ruer sur la pratique du Pilates au cours des prochaines semaines puisque Pippa Middleton est une adepte de ce sport.

La soeur de Kate Middleton, dont le corps était subtilement mis en valeur dans sa robe de témoin signée McQueen le 29 avril dernier, n’a pas hésité à vanter les mérites du Pilates sur le site internet du club fitness de Parson’s Green qu’elle fréquente régulièrement. "Pour quelqu’un comme moi qui suis toujours occupée, le Pilates est le meilleur moyen de m’évader de ma vie londonienne. Qu’il soit 7 heures du matin ou 19 heures, je ressors de mon cours toujours calme et revigorée. Ces derniers mois, j’ai même noté une grande différence dans ma posture et ma force," écrit Pippa Middleton.

Et la jeune femme de poursuivre : "Grâce aux techniques de respiration, au tonus musculaire, à l’assouplissement et la relaxation, mon cours de Pilates est devenu une nécessité chaque semaine qui me permet d’être svelte, heureuse et énergique." Avec une telle ambassadrice, gageons que les cours de Pilates vont être remplis rapidement !