Archive | 3 décembre 2011

Adriana Karembeu : Très amoureuse de son André, elle chevauche un pachyderme

 Adriana Karembeu et son compagnon André Ohanian lors du lancement de la 5ème édition Tous en Fête au Cirque Pinder le 2 décembre 2011

Elle ne pourra jamais s’arrêter de s’engager pour la Croix-Rouge française ! Adriana Karembeu consacre son quotidien à cette association. Hier vendredi 2 décembre, la belle blonde de 40 ans a emmené son nouveau chéri André Ohanian au cirque Pinder pour l’opération Tous en fête.

Pour la 5ème année, Tous en fête met en place une grande opération solidaire en direct du Cirque Pinder, avec le soutien de la Fondation Française des Jeux, du 1er décembre 2011 au 15 janvier 2012. Une initiative menée dans toute la France dans les délégations et les établissements de la Croix-Rouge française, où plus de 300 événements seront organisés au profit de plus de 50 000 personnes démunies, isolées, âgées, handicapées ou en difficulté.

Devant plus de 2 600 personnes invitées par La Croix-Rouge Française, le grand spectacle baptisé La Féerie sur piste a mis en scène des dizaines d’animaux délirants.

Adriana Karembeu, toujours en instance de divorce avec l’ancien footballeur Christian Karembeu, était assise aux premières loges pour ne rien louper de ce formidable évènement. En compagnie de l’homme qu’elle aime, propriétaire d’un hôtel au Maroc, la superbe marraine a tenu son rôle avec bonheur en montant sur un éléphant.

Ainsi chevauchant l’imposant pachyderme, Adriana, qui avait mis son fameux gilet a dit quelques mots pour sensibiliser tout le public à la cause de la soirée.

Femme en or 2011, elle en a toutes les qualités.

Johnny Hallyday : Son interview exclusive avant le show privé à la Tour Eiffel

Pochette du single  Autoportrait  de Johnny Hallyday.

Pour Johnny Hallyday, c’est le grand jour… C’est ce samedi 3 décembre qu’il a rendez-vous avec les médias pour une conférence de presse destinée à lever le voile sur les surprises qu’il nous réserve en vue de sa tournée, Jamais Seul, du nom de son dernier album.

Une conférence qui aura lieu quelques heures avant l’enregistrement d’un showcase privé pour le concept Live@Home. Pour la première fois, cette émission – traditionnellement tournée dans le cadre intimiste d’une maison – sera enregistrée à la Tour Eiffel. Un concert au cours duquel le Taulier dévoilera enfin le single inédit Autoportrait au milieu de quelques-uns de ses derniers morceaux et de ses plus grands succès, et ponctué de questions qui apparaîtront sur des écrans et auxquelles il répondra sans concession. Un monument français qui répond à un autre monument français, puisque selon le concept de Live@home, c’est la Tour Eiffel qui posera les questions à Johnny !

A quelques heures de son retour sur scène…

A l’heure où nous écrivons ces lignes, le chanteur se prépare à rejoindre le Stade de France où il va donner le coup d’envoi de la rencontre Stade français-Racing Metro dans le cadre du Top 14 de rugby au Stade de France (où il se produira d’ailleurs en concert les 15, 16 et 17 juin 2012). Les caméras de TF1 vont avoir ensuite accès aux coulisses des répétitions du concert et préparent un sujet exclusif qui sera diffusé dans le JT de 20 heures de Claire Chazal, ce samedi 3 décembre.

Le public et les fans du chanteur pourront découvrir le concert Live@Home en intégralité sur le site www.liveathome.tv dès le 22 décembre, mais aussi sur la chaîne gratuite TMC, disponible sur la TNT, le 31 décembre prochain, afin de finir l’année comme il se doit.

A noter enfin que, pour lancer sa tournée – en partenariat avec RTL et TF1 – de la meilleure des façons, Johnny proposera à ses fans de télécharger le single inédit Autoportrait gratuitement dès ce soir vers 22h00 sur la page spéciale créée par RTL à cette occasion (cliquez ici), sur TF1News.fr ainsi que sur la page JHinedit.com. Dès lundi 5 décembre, le morceau sera disponible sur l’ensemble des plateformes de téléchargement légal.

Il sera également l’invité de l’émission de Laurent Gerra sur TF1 et de l’autre événement, 500 Choristes ensemble, présenté par Nikos Aliagas toujours sur TF1, dont la diffusion est prévue fin décembre ou début janvier en prime time.

Premiers détails de sa tournée événement

Le Taulier a accordé ce samedi matin une interview exclusive à la radio partenaire au cours de laquelle il dévoilait les premiers détails de sa tournée des stades…

Le décor… "L’esprit du décor, ça va être des mains, des chaînes… Il y aura beaucoup d’effets spéciaux. La personne que j’ai trouvée travaillait pour le Cirque du Soleil, donc j’aurai des lumières un peu différentes de d’habitude. C’est Maurice Chevalier qui me disait toujours : ‘Tu soignes ton entrée, tu soignes ta sortie. Entre les deux, tu chantes et tu te démerdes…’ Je crois que ce sera une entrée assez fracassante", promet-il.

La setlist… Cette tournée sera également l’occasion pour Johnny de chanter des morceaux qu’il n’avait pas eu l’occasion de présenter sur scène récemment. "Je reprends des chansons que j’ai moins chantées ces dernières années. Des chansons comme Vivre que je n’avais pas rechantées depuis longtemps sur scène. (…) Il y aura bien évidemment des incontournables comme Que je t’aime, mais il y aura aussi des chansons comme L’idole des Jeunes que je n’avais pas chantées depuis longtemps".

Johnny and friends… Pour ce qui est des guests, Johnny évoque la présence de Christophe Maé – qui a composé pour Johnny sur son dernier album – et Patrick Bruel… Une invitation a également été lancée à Céline Dion et Eddy Mitchell, qui mettait un terme à sa carrière il y a quelques semaines.

Un nouvel album en 2012… Malgré le rythme effréné qui l’attend pour cette tournée, Johnny ne compte pas souffler un instant et songe déjà à un nouvel opus. "J’ai l’intention de faire un album pour l’année prochaine. Je ne peux pas vous en dire plus parce que je n’ai aucune chanson pour l’instant. Je suis en train de travailler dessus. Avec mes musiciens, on va peut-être en composer quelques unes. Je vais m’y mettre un peu de mon côté moi aussi, ça fait longtemps que je n’ai pas écrit de musique", conclut-il sur l’antenne de la première radio de France.

Une interview à écouter en intégralité sur le site de RTL.