Archive | 19 juin 2012

Barbara Palvin : Ravissante en Victoria’s Secret, elle revient nous posséder

La sexy Barbara Palvin pose pour Victoria's Secret.

Barbara Palvin, nouvelle recrue de Victoria's Secret, fait étalage de son sex appeal en posant en lingerie fleurie !

La sublime Barbara Palvin, d'humeur printanière jusque dans sa lingerie, pose pour Victoria's Secret.

Ravissante et ultra sexy dans son ensemble à carreaux Victoria's Secret, Barbara Palvin nous ensorcèle avec sa plastique de rêve et son regard de braise.

Barbara Palvin, sublime pour Victoria's Secret.

Barbara Palvin pose pour Victoria's Secret.

Barbara Palvin pose pour Victoria's Secret.

Barbara Palvin pose pour Victoria's Secret.

Barbara Palvin pose pour Victoria's Secret.

Barbara Palvin pose pour Victoria's Secret.

A peine 18 ans, et déjà le culot des plus grandes ! Barbara Palvin, nouvelle recrue Victoria’s Secret, fait ses preuves pour la célèbre marque de lingerie et de vêtements féminins.

La jolie Hongroise aux cheveux châtain clair, que nous avons pu suivre lors du Festival de Cannes, revient nous envoûter, mais cette fois, en sous-vêtements. Coquins en dentelle et satin ou simples et confortables avec des motifs à pois, carreaux ou fleuris, Barbara Palvin illumine différents modèles avec cette attitude à la fois sexy et nonchalante dont nous sommes déjà fans.

Signée au sein de l’agence IMG Models, Barbara Palvin nous coupe le souffle pour Victoria’s Secret, dont les rangs sont uniquement composés de bombes. Au milieu des intouchables Alessandra Ambrosio, Doutzen Kroes et Adriana Lima, notre ravissante Barbara a largement sa place !

Coluche, mort il y a 26 ans : Ses fils toujours en guerre pour l’héritage

Coluche au festival de Cannes en 1985

Coluche est mort le mort le 19 juin 1986, il y a très exactement 26 ans. Ses fils, le comédien Marius et Romain Colucci, sont pourtant toujours en guerre contre son ex-producteur, Paul Lederman. En cause : des droits sur des enregistrements soit-disant cédés au producteur par leur mère, Véronique Colucci, à la mort de l’artiste. Le volet pénal de l’affaire vient de rebondir, en faveur du producteur : selon Le Parisien, accusée de "tentative d’escroquerie", "faux" et "usage de faux", la société de Paul Lederman, PPL, vient d’obtenir un non-lieu.

Un petit rappel des faits s’impose : Coluche épouse le 16 octobre 1975 Véronique et le couple divorce le 15 mai 1981. À la mort de l’artiste, elle cède ses droits à la société PPL pour 236 000 euros. Ces droits représentent donc tout ce qui touche à l’artiste entre la date du mariage et celle de son divorce. Le conflit entre Marius, Romain et Paul Lederman concerne plusieurs enregistrements que les fils de l’artiste pensent avoir été enregistrés avant le mariage de leurs parents et dont les droits, par conséquent, leur appartiennent. Le litige porte notamment sur l’album Enregistrement public volume 2 : les fils estiment qu’il a été enregistré au Café de la Gare juste avant le mariage, mais pour le producteur, cet album l’a été au cours d’un long processus qui s’est achevé à Bobino, le 20 novembre, soit après les noces. Pour en avoir le coeur net, la justice a demandé a voir le master de l’album et la société PPL en a fourni une copie, puis l’original. Observant des différences entre l’original et la copie, les fils de Coluche ont conclu à une manipulation de la part du producteur, mais un expert de l’institut de recherche criminelle de la gendarmerie nationale estime que les différences entre l’original du master et la copie étaient "toutes explicables par le principe de la photocopie". En gros, pour la justice, il n’y a pas eu de manipulation frauduleuse, d’où le non-lieu prononcé.

Romain Colucci reste persuadé de la fraude et son avocat a déjà fait appel du non-lieu. La bataille autour de cet héritage est loin d’être terminée, d’autant plus qu’au civil, les héritiers se déchirent toujours : en 2010, Paul Lederman avait été condamné à verser 1,1 million d’euros d’arriérés de droits d’auteur à Véronique Colucci et ses fils, Romain (39 ans) et Marius (35 ans). Une décision dont Paul Lederman a fait appel

Séparation Vanessa Paradis et Johnny Depp : Retour sur une belle love story

Vanessa Paradis et Johnny Depp en 1999

Le conte de fées est terminé. Après quatorze ans de vie commune et deux enfants, la Française Vanessa Paradis et l’Américain Johnny Depp se sont séparés à l’amiable. Une triste conclusion pour une histoire d’amour qui faisait rêver le public.

Lorsque Johnny Depp rencontre Vanessa Paradis, c’est le coup de foudre : "J’étais à Paris en 1998 et, un soir, je suis allé dans un bar parce que j’étais déprimé. C’était à l’hôtel Costes. Elle portait une robe ouverte dans le dos et j’ai vu son dos et son cou, et puis elle s’est retournée, et j’ai vu ses yeux et ‘boom’ ! Ma vie d’homme célibataire était terminée. Vous avez ce sentiment – je ne peux pas vraiment expliquer ce que c’était – mais je l’ai eu quand je l’ai rencontrée".

Habituée aux romances rock’n’roll avec Winona Ryder (1990-1993) et Kate Moss (1998), la star hollywoodienne trouve l’équilibre avec la comédienne et chanteuse française. Il efface son tatouage "Winona Forever" pour oublier le passé, et ouvre une nouvelle page de sa vie. Le couple forme une famille idéale avec Lily-Rose, 13 ans aujourd’hui, et Jack, 10 ans.

Côté cinéma, le malheur frappe le couple, pour la première fois réuni pour The Man Who Killed Don Quixote de Terry Gilliam. D’incroyables mésaventures relatées dans le documentaire Lost in la Mancha (2002) enterrent le film et empêchent leur réunion sur grand écran. Impressionnée par son compagnon, la Française expliquait : "Franchement, l’idée de jouer avec lui m’effraie énormément. Ce n’est pas que je n’en ai pas envie mais j’aurais trop peur de ne pas atteindre ses attentes et son talent. Je pourrais vous raconter encore et encore combien je l’admire comme acteur, comme père, comme l’homme qu’il est pour moi."

Côté musique, ils collaborent sur les albums de la belle, et notamment pour les clips L’Incendie (2008) et Il y a (2009), réalisés par Johnny Depp.

Régulièrement interrogée sur un éventuel mariage avec le père de ses enfants, Vanessa Paradis répondait : "J’aime l’idée romantique de se dire, ‘Marions-nous’, mais quand ce que l’on a est déjà si parfait… Je veux dire que je suis plus mariée que ce qu’on peut être – on a deux enfants. Peut-être un jour, mais je peux vraiment vivre sans. Je lui appartiens, et il le sait."

Lorsque une énième rumeur de séparation fait surface pendant la promotion de Café de Flore (2011) en janvier dernier, Vanessa Paradis finit par répondre au micro d’Europe 1 : "Vous savez, dès que je mange trois petits pois, je suis enceinte. Dès que je vais visiter une ville, j’achète une maison. L’hiver je me sépare, l’été je me marie. Ça fait quinze ans que je me marie tous les ans. Si en plus, il faut que je réponde à toutes les rumeurs…" Quelques semaines plus tard, elle expliquait que cette rumeur pouvait faire "beaucoup de mal" à sa famille.

Johnny Depp, 49 ans, et Vanessa Paradis, 39 ans, continueront désormais leurs chemins séparément, réunis par leurs deux enfants et quatorze années de conte de fées… en restant amis, précise leur attaché de presse.

POURQUOI CHOISIR D’ÊTRE INCINÉRÉ ?

Je ne sais pas qui en est l’auteur.

Mais il a su jouer très habilement avec les mots.
C’ est rigolo. Alors souriez!

Pourquoi demander de terminer dans un incinérateur ? 
 
Au départ, nous sommes créés d’une « étincelle »d’amour.  
La première année, nous sommes la «flamme »de nos parents. 
On se fait ensuite « chauffer »les fesses jusqu’à notre adolescence.
Suit la période où un rien nous « allume ».  
Et dans la vingtaine, on pète le  « feu ». 
Ensuite, on « bûche »jusqu’à 65 ans. 
À 75 ans, on est « brûlé ». 
À 80 ans, on se ramasse dans un « foyer ».  
Pis à 90 ans, on « s’éteint ».  
Alors, pourquoi demander à être incinéré?  

On est déjà « cuit » de toute façon. 
Si tu choisis l’incinération, sache que ce sera ta dernière cuite.
Tandis qu’enterré, tu auras toujours une chance d’avoir un petit ver dans le nez.

Jack Osbourne : Le jeune papa est gravement malade !

Jack Osbourne en janvier 2012 à Los Angeles

Un bonheur n’arrive jamais seul. Malheureusement, Jack Osbourne, qui vient d’être papa pour la première fois, n’a pas été fou de joie très longtemps. Il vient en effet d’apprendre qu’il est gravement malade.

Le fils de Sharon et Ozzy Osbourne et sa fiancée Lisa Stelly accueillaient en avril une petite fille prénommée Pearl. Tout juste deux semaines après la naissance du bébé, le jeune homme apprenait qu’il était atteint d’une sclérose en plaques, une maladie dégénérative qui affecte le système nerveux central.

Jack Osbourne, évidemment effondré en apprenant cette mauvaise nouvelle, s’est confié au magazine People. "J’étais simplement en colère et frustré. Le timing était mauvais, je venais juste d’avoir un bébé et le travail se passait bien, je n’arrêtais pas de me demander ‘Pourquoi maintenant ?’ J’ai une famille et c’était supposé être la chose la plus importante."

La sclérose en plaques affecte les cellules du cerveau et la moelle épinière, malheureusement, pour le moment on ne la guérit pas, elle progresse tout au long de la vie. Jack Osbourne est bouleversé par ce sentiment d’injustice, il devient à seulement 26 ans, un malade de longue durée. Il va devoir affronter cette épreuve avec beaucoup de courage. Il raconte au magazine Hello ! : "J’ai été très triste pendant deux jours puis j’ai réalisé qu’être en colère et contrarié ne changerait rien ou ne ferait qu’empirer les choses. S’adapter et surmonter, c’est ma nouvelle devise."

Malheureusement, rien n’est stable ni prévisible avec une sclérose en plaques