Archives

Dominique Baudis, défenseur des droits, est mort à l’âge de 66 ans

L’ancien maire centriste de Toulouse est décédé hier. Il était le premier à occuper le poste de défenseur des droits.

Le défenseur des droits Dominique Baudis est mort ce jeudi 10 avril, à quatre jours de ses 67 ans, selon plusieurs sources.

Dominique Baudis, ancien maire centriste de Toulouse élu en 1983, avait été nommé défenseur des droits par Nicolas Sarkozy en 2011. Il était le premier à exercer cette fonction. Il avait également été journaliste de radio et de télévision notamment pour l’ORTF et TF1.

En 2001, il avait été nommé président du Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) puis avait été élu en 2007 président l’Institut du monde arabe.

Il aurait succombé des suites d’un cancer généralisé.

 

 

 

 

Les chambres d’hôtel les plus chères du monde en images

Véritables palaces où tout respire le luxe, certains hôtels sont de vrais paradis sur Terre. Mais tout cela a un prix… Découvrez les chambres d’hôtel les plus chères du monde en images

 

 

 

L’hôtel Président Wilson à Genève : 45 500 euros la nuit

 

Piscines privées, services aux petits soins, suite ultra-luxueuse… Les hôtels rivalisent d’idées pour attirer les clients les plus fortunés. Et certains ont les moyens de payer vraiment très cher leur nuit à l’hôtel. C’est le cas pour l’hôtel Président Wilson de Genève où la nuit coûte pas moins de 45 500 euros. C’est, selon le classement de Gentside.com, la chambre d’hôtel la plus chère du monde.

Lagonissi Resort à Athènes : 39 500 euros la nuit

 

 

Palms Resorts à Las Vegas : 29 000 euros la nuit

 

 

 

Raj Palaca de Jaïpur : 29 000 euros la nuit

 

 

Four Seasons de New York : 24 500 euros la nuit

 

 

 

Cala di Volpe en Sardaigne : 23 700 euros la nuit

 

 

 

Westin Excelsior de Rome : 21 600 euros la nuit

 

 

The Atlantis, aux Bahamas : 18 000 euros la nuit

 

 

Le Ritz-Carlton de Tokyo : 17 500 euros la nuit

 

 

L’hôtel Martinez à Cannes : 16 700 euros la nuit

 

 

 

 

 

 

 

 

Jérôme Golmard : L’ex-tennisman atteint d’une maladie dévastatrice

L’ex-tennisman Jérôme Golmard, connu pour avoir vaincu André Agassi en 1999 alors qu’il était numéro un mondial, est atteint de la bien méconnue maladie de Charcot. Une triste nouvelle que nous apprend l’AFP ce dimanche 6 avril 2014.

La maladie de Charcot est également connue sous le nom de sclérose latérale amyotrophique, une maladie neurodégénérative. Depuis le 14 janvier dernier, date à laquelle sa maladie lui a été annoncée, son état ne cesse de se dégrader : l’ancien sportif, allégé de huit kilos en l’espace de trois mois, a perdu l’usage de ses deux jambes et la maladie continue de se propager.

Pour lutter contre la maladie et avoir recours à un traitement médical supposément efficace proposé en Allemagne (et donc non pris en charge par la Sécurité sociale), le sportif a mis en place avec l’aide de ses amis une page internet destinée à récolter des fonds pour lui venir en aide. Le docteur Lechner propose, en effet, un traitement qui nécessiterait quatre opérations chirurgicales pour arriver à désinfecter toutes les zones et à anéantir la prolifération de la bactérie à la source. Faute d’opération, les médecins créditent Jérôme Golmard d’une espérance de vie allant d’un à trois ans…

"Les premiers symptômes se sont déclarés à la suite de l’arrachement de dents de sagesse qui sont la cause de l’infection actuelle et de la bactérie qui s’est propagée à grande vitesse", peut-on lire la page de l’appel aux dons destinés à l’ex-sportif qui a besoin de 300 000 dolars pour ses opérations. Pour adresser vos dons et témoignages de soutien à Jérôme Golmard, rendez-vous sur la page Support Jérôme Golmard.

Sécurité routière : les nouveaux radars vont flasher les plaques avant et arrière

Interrogé par Le Parisien, le délégué interministériel adjoint à la sécurité routière explique qu’un nouveau dispositif de radars sera expérimenté cette année

 

Nous apprenions hier que les radars mobiles avaient flashé 300.000 automobilistes. Et bien ce n’est pas fini. Aujourd’hui Le Parisien nous apprend que les radars automatiques vont flasher les plaques à l’avant mais aussi à l’arrière du véhicule afin d’accroître les résultats de contraventions. D’ici 2015, le gouvernement a prévu de multiplier par trois le nombre de radars mobiles et de développer les radars fixes dits "double face".

"Nous allons expérimenter cette année quatre radars fixes double face qui permettront de flasher la plaque avant et la plaque arrière du véhicule. L’objectif est de réduire le nombre de flashs qui ne produisent pas de PV parce que la photo n’est pas exploitable" explique le délégué interministériel à la sécurité routière Henri Prévost interrogé par Le Parisien.

"Le but n’est pas de doubler les recettes"

Toujours selon le délégué, "le but n’est pas de doubler les recettes" mais de passer sous la barre des 2000 tués par an à l’horizon 2020 estimant que le rôle des radars contribue aux trois quarts de la baisse des victimes de la route.

Ce dernier insiste sur le caractère dissuasif des radars invitant l’automobiliste alors à changer son comportement et à lever le pied. D’autres mesures seront également expérimentées en 2015 comme la réduction de 10km/h sur les routes limitées à 90km/h.

Miss Venezuela 2004 assassinée sous les yeux de sa fille de 5 ans

Monica Spear, élue Miss Venezuela en 2004, a été tuée dans la nuit de lundi à mardi avec son ex-mari alors qu’ils rentraient de vacances. La scène s’est déroulée sous les yeux de leur petite fille de 5 ans. Un drame qui a ému le pays tout entier.

Monica Spear était une star au Venezuela. Elue Miss Venezuela en 2004, elle s’était reconvertie dans la comédie et était devenue une star du petit écran en jouant dans des telenovelas populaires. Tout a basculé dans la nuit de lundi à mardi, quand la jeune femme s’est retrouvée la cible d’une fusillade, qui a également coûté la vie à Thomas Henry Berry, son ex-mari, et blessé leur petite fille de 5 ans, témoin de la scène.

Leur fillette a tout vu Si Monica Spear et le Britannique avaient divorcé l’an dernier, ils avaient néanmoins gardé d’excellents rapports. C’est ainsi qu’ils ont fêté le nouvel an en famille. Après quelques jours de vacances dans la magnifique Sierra Nevada, ils ont pris le chemin du retour. Ils circulaient sur l’autoroute lundi soir lorsque leur voiture est tombée en panne. Leur véhicule a alors été la cible d’une fusillade. Monica Spear et Thomas Henry Berry ont été tué, et Maya, leur fillette de 5 ans, qui a assisté à la scène, blessée à la jambe.

Le Venezuela gangréné par le crime La police semble pour l’heure privilégier la piste du vol qui a mal tourné. Un drame qui a ému le pays tout entier. « C’est un massacre » a déclaré Nicolas Madura, le président vénézuélien, qui a promis de redoubler d’efforts pour mettre un terme à la violence qui gangrène le pays. Le Venezuela compte en effet parmi les pays d’Amérique du Sud où le taux d’homicides est le plus élevé.

Dès jeudi, ça va changer..

DR

Chaque 1er janvier apporte son lot de « nouveautés »… plus ou moins bien accueillies. Voici les principaux changements qui interviendront dès jeudi.

 

Le SMIC augmente de 1,1% et voit son taux horaire brut passer de 9,43 à 9,53 euros (+ 12 euros par mois pour un temps plein).

 

TVA : le taux normal passe de 19,6 à 20%, le taux intermédiaire (transports, restauration, hôtellerie…) de 7 à 10%. Le taux réduit reste lui inchangé, à 5,5%. Un effort et fait pour la culture, avec une TVA réduite de 7 à 5,5% pour les tickets de cinéma, les livres et les spectacles vivants. De leur côté, les centres équestres voient leur TVA passer de 7 à 20% (UE).

 

Retraite : les pensions complémentaires du privé (Agirc et Arrco) seront dorénavant versées chaque mois et non plus chaque trimestre. Les cotisations augmentent pour les salariés et pour les entreprises, tout comme celles du régime général de base. Les majorations de pension des retraités ayant eu au moins trois enfants sont désormais soumises à l’impôt.

 

Quotient familial : le plafond baisse de 2 000 à 1 500 euros par demi-part.

 

RSA : le revenu de solidarité active socle augmente de 1,3% pour atteindre 499 euros par mois pour une personne seule, et 749 euros avec un enfant.

 

Prestations familiales : les plafonds d’attribution augmentent de 1,9 %

 

Fonctionnaires : abrogation de la journée de carence qui sera non indemnisée en cas d’arrêt maladie. Les fonctionnaires de catégorie C ( les moins bien payés, 47% des agents) verront leur salaire augmenter de 4,6 à 46 euros par mois, mais seulement à partir du 1er février.

 

Emploi : la durée minimale des temps partiels passe à 24 heures hebdomadaires. Les entreprises ont jusqu’au 1er janvier 2016 pour régulariser les contrats en cours).

 

Emploi/UE : les Bulgares et Roumains auront désormais en France les mêmes droits que les autres travailleurs européens, sept ans après leur entrée dans l’UE.

 

Timbre : la lettre verte passe à 0.61 euro, la lettre prioritaire à 0,66 euro. Hausse moyenne de 3 centimes d’euro par timbre.

 

Tabac : augmentation de 20 centimes par paquet de cigarettes blondes, et de 50 centimes pour les paquets de tabac à rouler.

 

Energie : environ 2% de hausse pour le prix de l’électricité en raison des hausses de la TVA (20% sur les consommations de gaz et électricité, 5,5% sur les abonnements) et de la CSPE (Contribution au service public de l’électricité).

 

Environnement : Chacun pourra demander à l’Agence nationale des fréquences de mesurer l’exposition aux ondes électromagnétiques dans les habitations et lieux publics.

 

Police et Gendarmerie : Nouveau code de déontologie, qui préconise le vouvoiement, encadre les contrôles d’identité et la palpation. Un numéro sera visible sur les uniformes des agents des forces de l’ordre.

 

Carte d’identité : sa validité passe de 10 à 15 ans pour les personnes majeures.

 

Justice : suppression du timbre fiscal à 35 euros. Depuis octobre 2011, il devait être acquitté par tout justiciable (sauf les éligibles à l’aide juridictionnelle) désirant saisir la justice pour un problème civil, commercial, prud’homal, social, rural ou la justice administrative.

 

Michael Schumacher dans un état critique après une chute à ski

 

Le plus grand champion de l’histoire de la F1, Michael Schumacher, était hospitalisé lundi à Grenoble à la suite d’une banale chute à ski, un peu moins de 24 heures après son admission dans un état critique faisant craindre pour la vie d’un as des circuits ayant souvent bravé la mort à 300 km/h.

Tôt lundi matin, dans un froid vif et piquant, l’attente se poursuivait devant le service des urgences à l’hôpital de Grenoble alors qu’un bulletin de santé est attendu vers 11 heures en présence de nombreux média français et étrangers.

L’annonce dimanche de l’hospitalisation du champion allemand a fait très vite le tour du monde. Michael Schumacher souffrait d’un "traumatisme crânien grave avec coma qui a nécessité immédiatement une intervention neurochirurgicale". Aussitôt nombre de journalistes se sont précipités devant le CHU de Grenoble La Tronche pour obtenir des informations très chichement communiquées.

Il aura fallu attendre 22h30 dimanche soir pour obtenir un communiqué officiel de l’hôpital, alarmant, qui faisait état d’une "situation critique" du champion.

Auparavant, un communiqué de la station de ski de Méribel, publié en fin d’après-midi, avait affirmé que le champion de F1 souffrait d’un "traumatisme crânien grave", mais que son pronostic vital n’était pas engagé.

Les gendarmes du peloton de haute-montagne de Courchevel, la station voisine, qui sont intervenus sur l’accident, avaient confirmé ce diagnostic à l’AFP, évoquant un "traumatisme crânien sévère".

Toutefois l’arrivée dimanche en fin d’après-midi au CHU de Grenoble d’un neurologue parisien réputé, le professeur Gérard Saillant, ancien chef de service orthopédique et traumatologique de l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière à Paris, qui dirige aujourd’hui l’Institut du cerveau et de la moelle épinière (ICM), avait alimenté les spéculations sur l’état de santé réel du champion.

Évacué en hélicoptère médicalisé

L’accident s’est produit vers 11h00 (10h00 GMT). Michael Schumacher, qui effectuait un séjour privé à Méribel, skiait en compagnie de son fils, âgé de 14 ans, dans un secteur hors piste lorsqu’il a lourdement chuté. Malgré son casque, sa tête a heurté une pierre.

Deux pisteurs-secouristes sont immédiatement intervenus pour lui venir en aide, rapidement rejoints par des gendarmes. A l’arrivée des secours, Michael Schumacher "était conscient mais un peu agité", a indiqué à l’AFP Christophe Gernigon-Lecomte, le directeur de la station.

"Schumi" a été évacué "en moins de dix minutes" à bord d’un hélicoptère médicalisé vers l’hôpital de Moutiers dans la région, a dit M. Gernigon-Lecomte.

Un peu plus d’une heure plus tard, il a été transféré au service des urgences du CHU de Grenoble où il a été admis à 12h40 (11h40 GMT), selon le communiqué du CHU.

En fin d’après-midi, la direction de l’hôpital avait indiqué qu’à la demande des proches de Michael Schumacher, notamment son épouse et ses deux enfants présents sur place, il ne communiquerait aucune information sur l’état de santé du champion, laissant ce soin à son service de communication.

En fin d’après-midi dimanche, quelques admirateurs du champion sont venus devant l’entrée des urgences de l’hôpital, coiffés de casquettes aux couleurs de Ferrari, l’ancienne écurie de l’Allemand.

L’ancien pilote français Olivier Panis, qui a côtoyé Schumi sur les circuits de 1994 à 2004, s’est lui aussi rendu sur place en quête de nouvelles. Devant les journalistes, le pilote lyonnais a fait part de son "inquiétude" quant à l’état de santé de son ami.

Autre champion de F1, Felipe Massa a fait savoir qu’il "priait" pour son "frère" et lui a souhaité "un rétablissement rapide". "Je prie pour que Dieu te protège mon frère! Je te souhaite un prompt rétablissement Michael!", a posté l’ex-pilote de Ferrari sur son compte twitter.

Le champion français Romain Grosjean a écrit, lui, sur Twitter que "toutes nos pensées sont avec Schumi et sa famille" et espéré qu’il allait "vite se rétablir".

Une enquête a été ouverte par la gendarmerie sur les circonstances de l’accident dont a été victime le champion allemand, selon la direction de la station de Méribel.

Michael Schumacher, qui va avoir 45 ans le 3 janvier, est à ce jour le pilote de Formule 1 le plus titré au monde avec 7 titres de champion du monde entre 1994 et 2004 et 91 victoires en Grands Prix.

 

Nelson Mandela : Mort à 95 ans de l’icône de l’Afrique du Sud

Nelson Mandela à Johannesburg le 10 juillet 2009.

L’Afrique du Sud est orpheline : Nelson Mandela est mort. Icône de la lutte anti-apartheid, l’ancien président sud-africain "s’est éteint" à l’âge de 95 ans à son domicile de Johannesburg, a annoncé jeudi soir (5 décembre 2013) l’actuel président Jacob Zuma en direct à la télévision publique. "Notre cher Madiba aura des funérailles d’Etat", a-t-il ajouté, annonçant que les drapeaux seraient en berne à partir de vendredi et jusqu’aux obsèques.

Depuis des mois, et son hospitalisation le 8 juin après une rechute de son infection pulmonaire, Nelson Mandela se trouvait dans un état critique, et tout le peuple sud-africain ainsi que son entourage se préparaient à sa disparition mais sans vouloir se résoudre à l’accepter : "Intellectuellement, je sais qu’il est en train de mourir. Mais émotionnellement, je ne suis pas prête", confiait le week-end dernier à ce titre Zindzi, sa plus jeune fille, au New York Times. Pendant tout ce temps, c’est un dernier combat exemplaire que "Madiba" a mené, brave, sous le regard inquiet et fier de ses compatriotes, défiant la mort : "Tata (Père) est toujours avec nous, très fort, (…) très courageux, même – faute d’une meilleure expression – sur son lit de mort, déclarait mardi Makaziwe, l’aînée de ses enfants encore en vie. Je crois qu’il nous donne toujours des leçons : des leçons de patience, des leçons d’amour, des leçons de tolérance (…) Chaque moment, chaque minute avec Tata me stupéfie. Il y a des moments où je dois me pincer pour voir que je descends bien de cet homme qui est si fort, qui est un battant (…) Il y a des moments où vous pouvez voir qu’il lutte (contre la mort), mais il a toujours l’esprit de combat."

L’épilogue funeste de cette lutte perdue d’avance s’est dessinée jeudi : plusieurs membres de la famille de Nelson Mandela et proches se sont rassemblés jeudi à son domicile médicalisé de Johannesburg, où l’ancien président sud-africain continuer d’être en soins et de réagir aux traitements, selon son dernier bulletin médical, en date du 18 novembre. Deux petites-filles de Mandela et un proche de la famille, l’homme politique Bantu Holomisa, ont été aperçus en train d’entrer dans la maison devant laquelle plusieurs dizaines de voitures sont venues déposer des visiteurs et des militaires, a constaté une journaliste de l’AFP. Des visites massives, 48 heures après que Makaziwe avait évoqué le "lit de mort" de son icône de père, qui s’avéraient hélas très significatives.

Comme un passage de témoin entre histoire et legs, le décès de Nelson Mandela intervient alors qu’est sorti en salles le film tiré de son autobiographie. Mandela: Un long chemin vers la liberté, film produit et réalisé en Afrique du Sud avec des acteurs locaux et britanniques, a pris la tête du box-office en Afrique du Sud quelques jours après sa sortie, réalisant une recette historique. Une projection VIP avait en amont été organisée pour la famille et diverses personnalités. Toute la vie et l’oeuvre de Nelson Mandela ont été reliés dans un gros volume nommé Opus Mandela – un carré de 50 cm de côté, pour 37 kilos, la moitié du contenu étant inédite, souligne l’AFP.

Très affaibli, "Madiba", de son nom de clan, avait été hospitalisé le 8 juin pour la énième fois à cause d’une infection pulmonaire puis placé sous assistance respiratoire. Entre la vie et la mort pendant plusieurs jours, l’icône s’était retrouvée dans un "état végétatif" et sa famille avait même envisagé de débrancher les appareils maintenants l’ancien président en vie. Depuis la matinée du samedi 8 juin, date à laquelle Nelson Mandela avait été admis à l’hôpital de Pretoria dans un état "grave" mais "stable", le peuple sud-africain retenait son souffle. Apparu le visage figé fin avril après avoir multiplié les hospitalisations durant les mois précédents, l’ancien-président honoré par la Ville de Paris inquiétait de plus en plus. Toujours pour cette infection pulmonaire qui le poursuivait depuis de très nombreuses années, le Prix Nobel de la Paix 1993 avait déjà été hospitalisé en décembre 2012 pendant dix-neuf jours, puis en mars dernier après une rechute.

L’infection pulmonaire de Nelson Mandela provenait d’une tuberculose qu’il avait contractée durant son séjour sur l’île-prison de Robben Island, où il a passé dix-huit de ses vingt-sept années de détention, avant de devenir, en 1994, le tout premier président noir d’Afrique du Sud. Depuis la finale de la Coupe du Monde 2010 à Johannesbourg, où il s’était montré avec son épouse, Madiba n’apparaissait quasiment plus en public.

Mardi 25 juin, la famille de Nelson Mandela se préparait déjà à l’inévitable et s’était réunie à Qunu, le village d’enfance de l’ancien président sud-africain qui était alors toujours dans un état "critique", afin d’évoquer le lieu où il devait être enterré. Officiellement, c’est à Qunu que l’ex-chef d’État devrait reposer en paix : "Ma famille est ici et je voudrais être enterré ici, à la maison", avait-il déclaré en 2003 dans un documentaire. Certains proches, eux, souhaiteraient qu’il repose plutôt dans le village de Mvezo, où il est né.

La famille de Nelson Mandela, qui s’est récemment déchirée pour une sordide affaire de sépultures déplacées, conseillée par des médecins, avait envisagé selon un document de justice de "débrancher" le prix Nobel de la Paix 1993, avant d’écarter cette option quelques jours plus tard. Les médecins de l’ex-président avait alors exclu de débrancher les appareils qui le maintenaient en vie tant qu’il n’y avait pas de "réelle défaillance des organes" vitaux.

"Icône mondiale de la réconciliation", comme l’avait décrit Desmond Tutu, Nelson Mandela laisse derrière lui trois enfants encore vivants sur les six qu’il a eus en tout. Makaziwe (60 ans), née de son mariage avec Evelyn Ntoko Mase, Zenani (55 ans) et Zindziswa (57 ans), toutes deux nées de son deuxième mariage avec Winnie Madikizela-Mandela, ainsi que dix-sept petits-enfants et douze arrière-petits-enfants. Madiba s’était remarié une troisième fois le jour de ses 80 ans, en 1998, avec Graça Machel, la veuve de l’ancien président mozambicain Samora Machel.

 

Classement des villes les plus honnêtes du monde

Le Reader’s Digest a voulu savoir quelles étaient les villes plus honnêtes du monde. Le magazine a mené une expérience mondiale en perdant intentionnellement 12 portefeuilles dans 16 métropoles. Abandonnés dans des lieux publics, les portefeuilles contenaient 35 euros, un numéro de téléphone, une photo de famille et une carte de crédit. Paris ne faisait pas partie des villes sélectionnées. Le résultat est surprenant. De Berlin à Helsinki, de Bombay à Moscou, découvrez le classement des villes les plus honnêtes du monde.

Parmi les 16 métropoles testées par le Reader’s Digest, Helsinki arrive au top des villes les plus honnêtes du monde. Sur les 12 portefeuilles abandonnés, 11 ont été retournés à leur propriétaire.

Helsinki, première ville la plus honnête du monde

Parmi les 16 métropoles testées par le Reader’s Digest, Helsinki arrive au top des villes les plus honnêtes du monde. Sur les 12 portefeuilles abandonnés, 11 ont été retournés à leur propriétaire. Un constat qui confirme la réputation tranquille de la capitale de la Finlande. Connue également pour sa qualité de vie, la ville a vu décroître les petits délits et les vols depuis 2010.

 

Bombay n’est pas connue pour sa tranquillité et pourtant la ville qui ne dort jamais arrive en deuxième position des villes les plus honnêtes pour le Reader’s Digest. Sur les 16 portefeuilles égarés par le magazine, 9 ont été rapportés.

Bombay, 2ème ville la plus honnête du monde

Bombay n’est pas connue pour sa tranquillité et pourtant la ville qui ne dort jamais arrive en deuxième position des villes les plus honnêtes pour le Reader’s Digest. Sur les 16 portefeuilles égarés par le magazine, 9 ont été rapportés autant par des jeunes hommes que par des mères de famille. Avec Bollywood, Bombay s’est fait un nom. Elle est aussi une des villes les plus importantes d’Inde qui rassemble de plus en plus de millionnaires.

 

Avec 8 portefeuilles sur 12 rendus à leur propriétaire, Budapest arrive en troisième position des villes les plus honnêtes dans l’enquête du Reader’s Digest.

Budapest, 3ème ville la plus honnête du monde

Avec 8 portefeuilles sur 12 rendus à leur propriétaire, Budapest arrive en troisième position des villes les plus honnêtes dans l’enquête du Reader’s Digest. La capitale hongroise est une très belle ville qui affiche une criminalité faible. La Perle du Danube accueille d’ailleurs de nombreux étudiants étrangers attirés par ses prix abordables et une bonne qualité de vie.

 

Les New Yorkais sont des citoyens honnêtes. La ville américaine se place ex-aequo avec Budapest dans l’enquête du Reader’s Digest. 8 des 12 portefeuilles ont été rendus à leur propriétaire.

New York, 4ème ville la plus honnête du monde

Les New Yorkais sont des citoyens honnêtes. La ville américaine se place ex-aequo avec Budapest dans l’enquête du Reader’s Digest. 8 des 12 portefeuilles ont été rendus à leur propriétaire. "Tout le monde dit que les New Yorkais sont hostiles, mais il y a pas mal de gens sympa", s’exclame Richard Hamilton qui a trouvé un portefeuille près de la mairie. Pour un jeune homme de 17 ans, c’est la photo de famille qui l’a poussé à le rendre.

 

A Moscou, 7 portefeuilles sur 12 ont retrouvé leur propriétaire dans l’enquête du Reader’s Digest sur les villes les plus honnêtes du monde. L’un d’eux, volontairement égaré dans le zoo de la ville, a été rapporté par un membre de la séc

Moscou, 5ème ville la plus honnête du monde

A Moscou, 7 portefeuilles sur 12 ont retrouvé leur propriétaire dans l’enquête du Reader’s Digest sur les villes les plus honnêtes du monde. L’un d’eux, volontairement égaré dans le zoo de la ville, a été rapporté par un membre de la sécurité : "mes parents m’ont élevé comme un homme honnête et décent". Depuis 2008, la capitale russe a vu le nombre de délits et de vols baisser

 

Amsterdam est une ville dense qui accueille beaucoup de touristes quelque soit la saison. Dans l’enquête du Reader’s Digest sur les villes les plus honnêtes du monde, Amsterdam arrive ex-aequo avec Moscou avec un score 7 portefeuilles rendus sur 12

Amsterdam, 6ème ville la plus honnête du monde

Amsterdam est une ville dense qui accueille beaucoup de touristes quelque soit la saison. Dans l’enquête du Reader’s Digest sur les villes les plus honnêtes du monde, Amsterdam arrive ex-aequo avec Moscou avec un score 7 portefeuilles rendus sur les 12 perdus volontairement. Une personne a vu le portefeuille tomber et l’a immédiatement rendu au journaliste, un autre est entré dans un magasin pour appeler directement son propriétaire.

 

Avec 6 portefeuilles rapportés à leur propriétaires sur les 12 volontairement égarés par le Reader’s Digest, Berlin se place en septième position des villes les plus honnêtes du monde.

Berlin, 7ème ville la plus honnête du monde

Avec 6 portefeuilles rapportés à leur propriétaires sur les 12 volontairement égarés par le Reader’s Digest, Berlin se place en septième position des villes les plus honnêtes du monde. Parmi ceux qui ont rapporté le porte-monnaie, une enseignante berlinoise a vérifié l’identité de la personne avant de le lui remettre. Pour un autre, la photo de famille a été un élément déclencheur pour lui rendre, "ça signifie quelque chose pour le propriétaire".

 

Comme Berlin, Ljubljana en Slovénie a vu 6 portefeuilles sur 12 rapportés à leur propriétaire pour l’enquête menée par le Reader’s Digest sur les villes plus honnêtes. Ljubljana a la réputation d’être une ville calme où la sécurité règn

Ljubljana, 8ème ville la plus honnête du monde

Comme Berlin, Ljubljana en Slovénie a vu 6 portefeuilles sur 12 rapportés à leur propriétaire pour l’enquête menée par le Reader’s Digest sur les villes plus honnêtes. Ljubljana a la réputation d’être une ville calme où la sécurité règne. Une jeune étudiante de la capitale slovène n’a pas envisagé de prendre l’argent. "Mes parents m’ont appris l’importance d’être honnête. Un jour, j’ai perdu mon sac. On m’a tout rapporté. Je sais ce que c’est".

 

Londres est une mégalopole au fort clivage social. Lors de l’enquête du Reader’s Digest sur les villes plus honnêtes, 5 portefeuilles sur 12 ont été rapportés dans la capitale britannique.

Londres, 9ème ville la plus honnête du monde

Londres est une mégalopole au fort clivage social. Lors de l’enquête du Reader’s Digest sur les villes plus honnêtes, 5 portefeuilles sur 12 ont été rapportés dans la capitale britannique. Une londonienne a remis à son patron le portefeuille parce que "si vous trouvez de l’argent, vous ne pouvez pas savoir s’il appartient à un homme riche. C’est peut-être le peu d’argent qu’il reste à une mère pour nourrir sa famille".

 

Comme à Londres, 5 portefeuilles sur 12 ont été rapportés à leur propriétaire à Varsovie dans l’enquête dirigée par le Reader’s Digest des villes les plus honnêtes. La motivation pour les rendre a été la même en Pologne.

Varsovie, 10ème ville la plus honnête du monde

Comme à Londres, 5 portefeuilles sur 12 ont été rapportés à leur propriétaire à Varsovie dans l’enquête dirigée par le Reader’s Digest des villes les plus honnêtes. La motivation pour les rendre a été la même en Pologne, les quelques euros contenus dans le porte-monnaie devaient être utiles : "je pensais que quelqu’un pouvait avoir grandement besoin de cet argent", raconte l’une des personnes testées.

 

Comme dans les autres pays, le Reader’s Digest a mené l’enquête pour savoir quels étaient les villes les plus honnêtes du monde. Bucarest arrive en onzième position avec 4 portefeuilles retournés sur les 12 égarés consciemment.

Bucarest, 11ème ville la plus honnête du monde

Comme dans les autres pays, le Reader’s Digest a mené l’enquête pour savoir quels étaient les villes les plus honnêtes du monde. Bucarest arrive en onzième position avec 4 portefeuilles retournés sur les 12 égarés consciemment. Une étudiante qui avait déjà perdu le sien a appelé le numéro de téléphone indiqué dans le portefeuille pour le rendre. En Roumanie, la petite criminalité est faible.

 

Avec ses favelas et son taux élevé de criminalité, l’apparition de Rio de Janeiro dans le top 16 des villes les plus honnêtes du Reader’s Digest peut surprendre. Et pourtant, ses citoyens ont montré leur probité.

Rio de Janeiro, 12ème ville la plus honnête du monde

Avec ses favelas et son taux élevé de criminalité, l’apparition de Rio de Janeiro dans le top 16 des villes les plus honnêtes du Reader’s Digest peut surprendre. Et pourtant, ses citoyens ont montré leur probité puisque sur les 12 portefeuilles volontairement perdus dans la ville, 4 ont été restitués à leur propriétaire, même si, pour l’un d’entre eux, il y manquait l’équivalent des 36 euros.

 

En Suisse, Zurich se place ex-aequo avec Rio de Janeiro dans le top 16 des villes les plus honnêtes du Reader’s Digest. 4 portefeuilles sur les 12 égarés par les journalistes ont été rendus.

Zurich, 13ème ville la plus honnête du monde

En Suisse, Zurich se place ex-aequo avec Rio de Janeiro dans le top 16 des villes les plus honnêtes du Reader’s Digest. Si seuls 4 portefeuilles sur les 12 égarés par les journalistes ont été rendus, l’un d’entre eux l’a été grâce à la ténacité d’une professeure de musique qui, après quelques coups de téléphone infructueux et emails, a enfin réussi à le rendre à son propriétaire

 

La ville de Prague en République Tchèque a fait beaucoup d’effort pour réduire l’insécurité. Aujourd’hui, avec un taux de criminalité en baisse, la capitale aux cent clochers jouit d’une meilleure image.

Prague, 14ème ville la plus honnête du monde

La ville de Prague en République Tchèque a fait beaucoup d’effort pour réduire l’insécurité. Aujourd’hui, avec un taux de criminalité en baisse, la capitale aux cent clochers jouit d’une meilleure image, confortée par la récente enquête du Reader’s Digest sur les villes les plus honnêtes du monde. A Prague, 3 des portefeuilles ont été rapportés sur les 12 égarés volontairement par les journalistes.

 

Madrid est une ville qui attire nombre de touristes et même si les pickpockets sont légions, la capitale espagnole reste une ville où la sécurité règne.

Madrid, 15ème ville la plus honnête du monde

Madrid est une ville qui attire nombre de touristes et même si les pickpockets sont légions, la capitale espagnole reste une ville où la sécurité règne. L’enquête menée par le Reader’s Digest sur les villes plus honnêtes du monde montre que ses habitants sont intègres. Sur les 12 portefeuilles perdus consciemment, 2 ont été rapportés à leur propriétaire. L’un d’eux a été rendu par une étudiante qui l’avait trouvé dans le centre-ville huppé.

 

La dernière place du top 16 revient à Lisbonne dans l’enquête du Reader’s Digest des villes plus honnêtes du monde. Seul un portefeuille sur les 12 égarés a été rendu à son propriétaire.

Lisbonne, 16ème ville la plus honnête du monde

La dernière place du top 16 revient à Lisbonne dans l’enquête du Reader’s Digest des villes plus honnêtes du monde. Seul un portefeuille sur les 12 égarés a été rendu à son propriétaire. Ce fait d’arme revient non pas à des Portugais mais à un couple de retraités Hollandais en vacances qui, voyant le portefeuille à terre, a immédiatement appelé pour le restituer.

 

 

Décès de Karine Molinié, la super nanny des toutous sur M6

Le corps, sans vie, de Karine Molinié a été retrouvé ce week-end à Grimaud – commune où elle résidait - en bordure d’une route peu fréquentée qui serpente au cœur du val de Gilly.

L’autopsie programmée cette semaine devra déterminer les circonstances de son décès.

C’est un promeneur qui a fait la macabre découverte, alors que cette femme d’une quarantaine d’années était portée disparue depuis quelques heures.

Pour le grand public, Karine Molinié, c’était la nounou des toutous. Sur la chaîne M6, elle avait tenu un rôle de consultante en 2005 en tant que spécialiste du comportement animal dans l’émission « Au secours, mon chien fait la loi ».