Archive | 8 avril 2011

Justin Bieber se met au foot avec les stars du Barça !

Tout roule pourtant pour les joueurs du FC Barcelone. Ils raflent tout, premiers du championnat d’Espagne, bien partis pour la demi-finale de la Ligue des Champions après leur carton (5-1) face au Shakhtar Donetsk, ils méritent qu’on les bichonne… Alors pourquoi leur a-t-on mis dans les pattes Justin Bieber ?

Méritaient-ils de voir débarquer durant leur entraînement du jeudi 7 avril le jeune chanteur canadien de 17 ans, qui s’est essayé au dribble, avec ses petites jambes, qui s’est essayé au tir, qui a transpiré, aux côtés des joueurs pros ?

Quel intérêt ? Une vraie punition, selon France-Soir

Toujours prêt à se déguiser, Justin Bieber, qui était de passage en Espagne dans le cadre de sa tournée pour un concert à Madrid le 5 avril, et le 6 à Barcelone, n’a pas hésité une seconde avant d’enfiler les crampons et le short pour se mêler à une équipe dont il est fan. Ce soir vendredi 8 avril, il chantera à Zurich.

Ou peut-être, autre hypothèse, depuis qu’il a rencontré David Beckham à Los Angeles, dont les fils sont fanatiques, il s’est pris de passion pour le football et tente une reconversion. Il est persuadé de percer dans le milieu aussi facilement que dans la musique alors il fait des essais dans le club le plus prestigieux du monde, en compagnie de Maxwell, Messi ou encore Gerard Piqué (le chéri de Shakira). Et pour le remplacer en concert, peut-être qu’il a fait appel à son sosie féminin ?

Ça ne tient pas vraiment la route…

Laurent Boyer : A cause de son émission, il "ne croise même plus sa femme" !

Attaqué depuis le 31 janvier dernier pour son émission Midi en France sur France 3, Laurent Boyer encaisse les coups avec courage. Malgré les audiences en berne pour cette émission quotidienne divisée en deux parties (10h50 à 11h45 et de 13h00 à 13h40), la chaîne France 3 continue de croire en ce programme qui met en valeur les beautés régionales.

Malgré une annonce de déprogrammation (qui a été démentie), Midi en France est toujours à l’antenne. Une bonne idée ? Peut-être, puisque cette case horaire ravagée connaît un mieux alors que l’audience tournait auparavant autour de 5% de part d’audience pour la première partie et 3,5% pour la seconde partie. La meilleure PDA observée avait été constatée début mars lors du passage de l’émission dans la ville de Pau : heureusement d’ailleurs, puisque la ville avait massivement investi pour la production du programme… Quelques petits changements plus tard (raccourcissement de la rubrique d’Evelyne Thomas, présence du jardinier plus souvent, quelques people…), Midi en France connaît un mieux : lundi dernier, l’émission a culminé à 6,7% de PDA ! Et si France 3 avait finalement eu raison ?

Mais ces scores sont le résultat d’un lourd travail et investissement : entre cette quotidienne et sa présence à la radio, comment fait Laurent Boyer pour assurer ? Il répond au journal France-Soir en kiosques ce jour : "C’est fatigant ! Mais j’ai la banane. Je dors sept heures par nuit et je ne vais pas à tous les dîners auxquels les maires m’invitent. Je ne croise même plus ma femme. Alice (Dona, NDLR) est en tournée avec . Elle rentre le dimanche midi quand je repars en région."Âge tendre et têtes de bois

L’audience en hausse a un prix : sa vie privée en pâtit !

Période d’accalmie pour Boyer : sa présence en prime cet été avec Salut les copains va t-elle connaître les mêmes déconvenues avant d’assurer une audience correcte ?

Carré Viiip : Beverly balance le salaires des WannaViiip !

Le vendredi 31 mars, la nouvelle tombait : après seulement 13 jours de diffusion,  Carré Viiip, nouvelle émission de télé-réalité de TF1 était déprogrammée . Une grande première dans le monde de la télé-réalité ! Mais depuis, que font nos Viiip et WannaViiip préférés ? Alors que Xénia se dévoile dans Entrevue, Afida, elle, est toujours aussi incontrôlable. Benoît et Candice, quant à eux, préfèrent oublier leur chagrin en sortant au Queen. Mais alors que FX a choisi de balancer sur la prod’ et n’a pas hésité à dévoiler le salaire touché par les Viiip durant les dix semaines qui suivent comme si l’émission ne s’était jamais arrêtée – 4 500 euros par semaine -, Beverly a elle aussi la langue bien pendue !

En effet, la graine de chanteuse venue de Marseille a décidé de se confier au micro de notre ami et confrère Laurent Argelier dans le Réveil Malin de Yves Hecker sur MFM Radio. "Ça fait mal, c’est en rentrant chez moi que j’ai réalisé que c’était bien d’être là bas", confie l’ex-candidate. Aujourd’hui, Beverly est suivie par une psy comme tous les autres participants au Carré Viiip. Elle raconte : "Elle nous appelle et elle nous dit qu’il faut qu’on aille bien." Une thérapie réduite au minimum hein !

Coté salaire, le montant est loin d’être aussi mirobolant que celui touché par les Viiip. En effet, Beverly évoque un salaire hebdomadaire de 300 euros et des poussières contre 4 500 pour les Viiip. Une sacrée différence ! Décidément, il est bon d’être Viiip chez TF1 !

Au sein du Carré, la jeune fille avoue que l’ennui se faisait sentir : "On fait pas grand chose. On se demandait ce qu’on faisait dans la maison. Tout le monde voulait partir."

Avant d’entrer dans Carré Viiip, Beverly avait passé le casting pour  Secret Story 5. Malheureusement pour elle, la Marseillaise n’avait pas de secret ! C’est ballot !

Top Chef : Soutenez-vous plutôt Romain Tischenko ? Ou Stéphanie Le Quellec ?

Lors de la finale de Top Chef de la semaine dernière, Stéphanie Le Quellec a été sacrée Top Chef 2011 (un vote du public plutôt qu’un vote des jurés…). Avec une belle audience de 4,2 millions de téléspectateurs (et une part d’audience historique de 20,2%, et 31,9% de PDA sur les ménagères de moins de 50 ans), la chaîne savoure ! Et surtout, M6 espère renouveler l’exploit lundi 11 avril avec le choc des champions : les vainqueurs des deux saisons de Top Chef s’affronteront. Romain Tischenko contre Stéphanie Le Quellec… qui sera le meilleur ?

Un choc au sommet, qui se déroulera en direct et en public, qui désignera le champion Top Chef toutes catégories. Pour se départager, les deux candidats vont devoir relever un défi à la mesure de leur talent : un marathon de cuisine durant lequel ils devront livrer un plat toutes les 15 minutes. Ils devront contenter plusieurs jurys : les chefs Jean-François Piège , Thierry Marx, Christian Constant & Ghislaine Arabian. Mais aussi les candidats de l’édition 2010, les candidats de l’édition 2011 et un jury de personnalités. Ils cumuleront des points à travers des défis inattendus et déstabilisants avec, à la clé pour un seul d’entre eux, 10 000 euros et un trophée, celui de champion Top Chef toute catégorie.

Les paris sont ouverts : Romain ou Stéphanie ?

Bourgogne : Le programme du Sommet mondial des universités organisé à Dijon

Après le Japon (2008), fondateur de l’événement, après Turin (2009) et Vancouver (2010), c’est Dijon qui accueille le Sommet des recteurs et présidents des universités". Dans un communiqué reçu jeudi 07 avril 2011, l’université de Bourgogne annonce l’événement qui se déroulera les 05, 06 et 07 mai 2011. 

Pour en savoir plus, lire le dossier de presse ci-dessous (en partie) et ci-joint (en entier). 

"La France accueille cette année le Sommet Mondial des Universités. Sous forme de deux rencontres successives qui se dérouleront à Besançon – Franche-Comté (Sommet des Étudiants), les 28, 29 et 30 avril 2011, et à Dijon – Bourgogne, les 5, 6 et 7 mai 2011 (Sommet des Recteurs et Présidents d’université). 

Ces manifestations exceptionnelles pensées comme une véritable Agora des universités et des établissements d’enseignement supérieur, seront l’occasion d’une réflexion sur le thème "Développement durable et Société de la Connaissance : quelle structuration et coopération pour les universités du XXIème siècle ?". Une réflexion globale conjuguant les aspirations et les initiatives des différentes parties responsables et concernées (étudiants, chercheurs, établissements d’enseignement, élus). 

Problématique 

Par leur rôle moteur dans le développement de la société, de l’économie et de la culture, et dans un contexte de mondialisation, les universités et établissements d’enseignement supérieur, bien au-delà de leur mission de production de savoir, et de transmission de la connaissance, sont désormais de véritables acteurs de l’économie et de l’évolution sociétale. lls participent ainsi directement à l’aménagement des territoires et s’organisent de plus en plus en réseaux globalisés, ouverts sur le monde entier. Ces relations avec leurs homologues des cinq continents se traduisent par la volonté affirmée des organisateurs de ce Sommet de l’ouvrir, pour la première fois, à tous les pays. 

Symboliquement, la Conférence des présidents d’université a d’ailleurs demandé à l’UNESCO d’ouvrir les travaux. 

Programme général 

De par des liens plus étroits avec l’univers socio-économique, de nouvelles responsabilités académiques, éthiques et morales, viennent enrichir le rôle et l’action de l’université, propices à bâtir les fondations de la construction d’une société de la connaissance en harmonie avec un développement durable nécessaire. Face à cet enjeu stratégique, le Sommet Mondial s’articulera, tant à Dijon qu’à Besançon, autour de 3 thèmes : 
- Réseaux et coopération : "Universités et territoires" ; 
- Mobilité internationale des étudiants et des enseignants-chercheurs ; 
- Dématérialisation, immatériel et numérique. 

La CPU organise les prochains sommets mondiaux des universités à Besançon du 28 au 30 avril 2011 et à Dijon du 5 au 7 mai 2011 

Alors que la France préside pour un an les Sommets des Chefs d’Etat et de gouvernement, la Conférence des Présidents d’Université (CPU) française organise les prochaines rencontres internationales des étudiants, des présidents et recteurs d’université, dont le thème est en 2011 : "Développement durable et société de la connaissance". 

Intitulé "Sommet Mondial des Universités" ou "Global University Summit", cet événement rassemblera, pour la première fois depuis sa création au Japon, en 2008, des responsables politiques au plus haut niveau, venus non seulement des pays du G20, mais aussi des représentants de pays de tous les continents en développement, conformément à la volonté de la CPU d’ouvrir le débat. (Afrique subsaharienne, Amérique Latine, pays européens non membres du G8-G20). 

Dans les transformations que connaissent aujourd’hui nos sociétés, les universités ont un rôle essentiel à jouer pour accompagner, parfois initier, ces évolutions et assumer pleinement leurs missions de création et de diffusion des connaissances, mais aussi pour engager la réflexion, anticiper et contribuer à un développement durable de notre société mondialisée de la connaissance. 

Ce Sommet, qui sera l’occasion d’adresser des messages aux responsables politiques, à la société civile et au monde universitaire, doit aboutir à l’élaboration d’un texte offi ciel accompagné de préconisations. Il rappellera le caractère universel et humaniste des connaissances universitaires, considéré comme un capital mondial. 

"Construire la société de la connaissance du XXIe siècle par la coopération et l’échange" est l’ambition de ce Sommet. La CPU souhaite symboliser cette initiative en créant le premier logo du "Global University Summit", un logo pérenne que pourront utiliser les organisateurs des futures réunions internationales universitaires. Le Japon, le Canada et l’Italie, qui ont accueilli les précédents sommets accompagnent la France dans le comité d’organisation, ainsi que le PRES Bourgogne-Franche-Comté qui accueillera la réunion des représentants Étudiants à Besançon du 28 au 30 avril 2011 et celle des Présidents et Recteurs qui se tiendra à Dijon du 5 au 7 mai 2011." 

Bourgogne : 33.800 embauches prévues pour 2011 !

Pôle emploi de Bourgogne a présenté mercredi 06 avril 2011 les résultats de son enquête "Besoin en main d’œuvre" ; une étude qui mesure les intentions de recrutement des employeurs pour l’année 2011… Les prévisions pour la Bourgogne ? 33.800 embauches. Un chiffre qui peut être nuancé au regard des 240.000 personnes recrutées dans la région en 2010…

Premier constat de cette étude : seulement 16% des établissements bourguignons envisagent de recruter en 2011, ce qui place la région en dessous de la moyenne nationale, située à 18%. Les métiers les plus demandés en 2011 ? L’agriculture, les services aux particuliers, les métiers de la vente, les services aux entreprises et les aides-soignants. A contrario, 43% des projets ont des difficultés de recrutement dans les métiers de la santé, l’hôtellerie, la restauration, les transports, la métallurgie, tous les métiers du bâtiment et quelques métiers commerciaux ou de services aux entreprises.

"Je suis frappé car il existe assez peu de projets d’embauche et, d’une manière générale, ceux qui sont déjà planifiés ont de fortes exigences : les employeurs n’arrivent donc pas à trouver de personnels soit parce que les conditions de travail ne correspondent pas aux attentes du public, que les compétences demandées n’existent pas dans le bassin ou qu’il y a un manque d’expérience ou de motivation de la part du candidat", note Pascal Blain, directeur régional de Pôle emploi Bourgogne. 

Pour 2011, les contrats à durée déterminée resteront majoritaires – 60% – contre seulement 40% de contrats à durée indéterminée. D’autre part, les motivations principales d’embauche chez les recruteurs seront dûes aux surcroîts d’activité, au remplacement des départs ou au remplacement d’un titulaire en cas d’absence… A noter également : le bassin de Dijon représente 21% des projets d’embauche en Bourgogne. Petite lueur d’espoir : le fait que seulement 27% des entreprises aient répondu à l’enquête laisse espérer que le total d’embauches à la fin de l’année 2011 sera supérieur aux estimations !