Archive | mai 2013

Zahia Dehar : Un nouveau défi incroyable et gourmand pour la créatrice

Zahia Dehar, divine comme une sucrerie par Ellen Von Unwerth pour la  Gâteau-bonbon.

Exclu :Zahia Dehar à La Cigale pour "Elektro Kif" de Blanci Li, à Paris le 8 avril 2013.

Exclu :Zahia Dehar, superbe en brune, à La Cigale pour "Elektro Kif" de Blanci Li, à Paris le 8 avril 2013.

Le mois de juillet sera crucial pour la poupée, désormais brune, Zahia Dehar. Après trois collections de lingerie haute couture, la jeune créatrice de 21 ans présentera sa première collection de prêt-à-porter à l’occasion de la Semaine de la couture, qui se déroulera à Paris du 1er au 4 juillet. Mais la jeune femme se lance un nouveau défi, un délicieux défi pourrait-on ajouter, avec l’ouverture d’un pop-up store consacré à ses modèles et aux délices du palais : une pâtisserie d’un nouveau genre.

La communication de Zahia Dehar est désormais assurée par la prestigieuse agence Laurent & Co. Sa première mission est d’accompagner le lancement de la pâtisserie concept de la jeune créatrice qui ouvrira ses portes du 1er juillet au 15 octobre 2013 chez L’Eclaireur au 10 rue Boissy d’Anglas dans le le très chic (évidemment) 8e arrondissement de Paris. Dans ce salon de thé éphémère imaginé par Zahia, les clientes pourront succomber aux modèles prêt-à-porter inspirés de sa collection couture automne-hiver 2012-2013, baptisée Gâteau-Bonbon. Les créations de Zahia seront présentées sur un pied d’égalité avec les friandises sucrées confectionnées sur mesure par un jeune pâtissier surdoué d’après des croquis des craquants Sugar Toys de mademoiselle Zahia.

Inspirée par la gourmandise de son enfance, cette collection a le grand avantage d’être made in France. Zahia s’est associée avec Les Atelières – nées de la rencontre entre Muriel Pernin, directrice d’une agence de communication, et de Nicole Mendez, Maison Lejaby – pour confectionner ces modèles aussi uniques dans leur version couture que dans leur déclinaison prêt-à-porter. Et pour le décor de ce pop-up store, Zahia a évidemment soigné chaque détail, rêvant d’une extraordinaire boîte à gâteau à l’échelle XXL, où ses créations sont présentées sous des cloches de cristal comme des gâteaux et où les pâtisseries le sont comme des bijoux, où les tapis sont fleuris, les fauteuils capitonnés et la vaisselle anglaise. Un fantasme de boutique rose bonbon, gris poudré et délicat qui s’installe dans la capitale avant de s’envoler pour New York et Tokyo.

La fulgurante ascension de Zahia Dehar dans le monde de la mode se poursuit de la plus gourmande des manières.

Braderie Solidaire : le Zénith de Dijon ouvre ses portes aux bonnes affaires

braderie

Ce dimanche 2 juin au Zénith de Dijon, la Fnac s’associe au Secours populaire à l’occasion de la 5e édition de la « Braderie solidaire ». L’objectif, au travers de ces (très) bonnes affaires : faciliter l’accès à la culture et à la technologie pour tous.

 

Livre, CD, DVD, jeux vidéo, accessoires de toutes sortes… Ce dimanche, de 9 heures à 20 heures, le Zénith se transformera en caverne d’Ali Baba, sous l’impulsion de  la Fnac de Dijon et du Secours Populaire. Pour sa cinquième édition, les rayons de la « Braderie solidaire » recèleront un large choix de produits neufs.

 

Outre les objets bradés, la « Braderie solidaire » sera ponctuée d’animations. La Fondation Orange proposera ainsi aux enfants de jouer sur la console X Box 360, dans un espace dédié. Une aire de jeux surdimensionnés sera également mise à disposition des plus jeunes par la Caf 21.

Le billet d’entrée pour la braderie, d’une valeur de 1 euro (gratuit pour les moins de 12 ans), permettra aussi aux visiteurs de tenter leur chance à la tombola. A gagner : de nombreux lots, offerts par les partenaires de la manifestation.

 

Pour rappel, en 2011, l’événement avait rassemblé quelques 4000 visiteurs. Ils s’étaient partagés 45 palettes de produits culturels neufs, vendus bien moins chers que leur tarif initial.

Artichaut : ne faites plus l’impasse ! Il peut aider à perdre du poids

 

 

artichaut maigrir

 

Vous avez quelques kilos en trop ? Mangez de l’artichaut. Pourquoi ? Comme il
est riche en fibres
(4,7g quand il est de taille moyenne), l’artichaut calme la sensation de faim et
limite les grignotages. Dans une étude hongroise*, des sujets obèses suivant un
régime pauvre en calories avaient remarqué qu’en buvant un concentré de jus
d’artichaut, leur satiété diminuait de manière significative tout comme leur
indice de masse corporelle (IMC). L’artichaut
est aussi pauvre en calories**, à condition bien sûr de le consommer sans
vinaigrette !
* Antal M, Regöly-Mérei A, Biró L, Arató G, Schmidt J, Nagy K,
Greiner E, Lásztity N, Szabó C, Péter S, Martos E. Effects of oligofructose
containing diet in obese persons
, Orv Hetil. 2008 Oct 19;149(42):1989-95.

Hungarian.
** 1 artichaut moyen apporte moins de 30 kcal

Radars : dans quels département flashent-ils le plus ?

D’après un classement réalisé par le magazine AutoPlus, voici le nombre total de flashs enregistrés dans les 10 départements ou les radars sévissent le plus.

Mais ce n’est pas tout, vous saurez également le nombre de flashs enregistrés par type de matériel, à savoir cabines vitesse, radars embarqués (hiboux) et radars de feu rouge.

 

Rhône (69) : 826 520 flashs par an

 

1 – Rhône (69) : 826 520 flashs par an

Cabines : 617 233 ; Embarqués : 162 309 ; Feu rouge : 46 978

Nord (59) : 821 854 flashs par an

2 – Nord (59) : 821 854 flashs par an

Cabines : 532 558 ; Embarqués : 241 947 ; Feu rouge : 47 349

Alpes-Maritimes (06) : 758 438 flashs par an

3 – Alpes-Maritimes (06) : 758 438 flashs par an
Cabines : 488 138 ; Embarqués : 215 871 ; Feu rouge : 54 429

Essonne (91) : 715 236 flashs par an

4 – Essonne (91) : 715 236 flashs par an

Cabines : 509 079 ; Embarqués : 188 529 ; Feu rouge : 17 628

Yvelines (78) : 598 078 flashs par an

5 – Yvelines (78) : 598 078 flashs par an

Cabines : 428 087 ; Embarqués : 104 944 ; Feu rouge : 65 047

Bouches-du-Rhône (13) : 528 790 flashs par an

6 – Bouches-du-Rhône (13) : 528 790 flashs par an

Cabines : 234 071 ; Embarqués : 214 815 ; Feu rouge : 79 904

Moselle (57) : 517 538 flashs par an

7 – Moselle (57) : 517 538 flashs par an

Cabines : 361 473 ; Embarqués : 150 439 ; Feu rouge : 5 626

Val-de-Marne (94) : 516 895 flashs par an

8 – Val-de-Marne (94) : 516 895 flashs par an

Cabines : 391 562 ; Embarqués : 54 617 ; Feu rouge : 70 716

Paris (75) : 497 394 flashs par an

9 – Paris (75) : 497 394 flashs par an

Cabines : 319 253 ; Embarqués : 159 436 ; Feu rouge : 18 705

Var (83) : 495 046 flashs par an

10 – Var (83) : 495 046 flashs par an

Cabines : 289 800 ; Embarqués : 177 756 ; Feu rouge : 27 490

 

 

Cannes 2013: Palmarès des tenues les plus élégantes et originales du Festival

Nicole Kidman en robe Giorgio Armani, le 26 mai 2013 lors du Festival de Cannes.

Izabel Goulart, fatale sur le tapis rouge en robe noire Emilio Pucci et bijoux de Grisogono pour la montée des marches du film The Immigrant. Cannes, le 24 mai 2013.

Solange Knowles, ravissante dans une robe Stéphane Rolland (collection automne-hiver 2012) lors de la montée des marches du film Gatsby le Magnifique en ouverture du 66e Festival de Cannes. Le 15 mai 2013.

Barbara Palvin, fatale dans un look haute couture Alexandre Vauthier accessoirisée de boucles d'oreilles en diamants Montblanc lors de la montée des marches pour le film Ma vie avec Liberace. Cannes, le 21 mai 2013.

Audrey Tautou dans une volumineuse robe rouge er rose de chez Prada le 26 mai 2013 lors du Festival de Cannes.

Milla Jovovich en robe Armani, le 22 mai 2013 lors du Festival de Cannes.

Justin Timberlake et Carey Mulligan en robe Vionnet au Festival de Cannes, le 19 mai 2013.

Paz Vega en création Stéphane Rolland lors du Festival de Cannes, le 18 mai 2013.

Jessica Biel en robe Marchesa lors du Festival de Cannes, le 19 mai 2013.

Emmanuelle Seigner et Roman Polanski - Montée des marches du film "La Venus à la fourrure" lors du 66e Festival du film de Cannes. Le 25 mai 2013.

La 66e édition du Festival de Cannes s’est clôturée dimanche 26 mai et a révélé le palmarès complet des films les plus marquants cette nouvelle saison. Mais le Festival international du film offre également, grâce à la venue des stars, son lot de glamour et de belles robes. Voici le palmarès des créations les plus marquantes de ce Cannes 2013.

Cette année encore, ce sont les robes de style classique qui ont primé à Cannes. Loin des créations parfois exubérantes et bling-bling que l’on peut voir lors de certains grands événements, l’esprit glamour et chic de Cannes n’a pas encore disparu. Ainsi, les robes blanches ont envahi le tapis rouge du Festival. En tête de cette tendance à la fois sobre et sage : Nicole Kidman. Membre du jury au côté de Steven Spielberg qui en était le président, la belle Australienne arborait lors de la soirée de remise de prix une création Giorgio Armani d’une élégance rare. Accompagnant parfaitement la silhouette de l’actrice, la robe effet cache-coeur mettait en valeur sa taille très fine.

Dans un autre style, lors de la montée des marches du film Inside Llewyn Davis, dernière réalisation des frères Coen qui met en scène son époux Justin Timberlake, Jessica Biel arborait une robe blanche, presque grise, de style années 50. Une pièce Marchesa très « glamour hollywoodien » avec des finitions broderies en plumes. Mais le blanc ne rime pas toujours avec classicisme. La preuve avec Paz Vega. L’actrice espagnole, également L’Oréal Girl, avait choisi une robe Stéphane Rolland très originale. Séparée en deux par du tulle qui laissait entrevoir ses jambes, la tenue de la beauté latine mêlait deux styles : en haut la tendance se voulait masculine avec une longue veste blanche, alors qu’en bas elle s’achevait en une jupe et traîne blanche à plumes. Un mélange de styles savamment réalisés.

Afin de marquer le tapis rouge de leur empreinte mode, certaines personnalités osent l’originalité. Solange Knowles, petite soeur de Beyoncé, a gravi les marches pour le film Gatsby le Magnifique dans une robe dorée. Ce n’est toutefois pas le style bling-bling de la tenue qui a marqué mais sa complexité. La création Stéphane Rolland, créateur qui a incontestablement marqué ce Festival de Cannes 2013, mêlait en effet brillance, plumes et transparence. Dans un style tout aussi travaillé, l’actrice chinoise Li Yuchun, entièrement habillée en Givenchy haute couture lors de la montée des marches d’All Is Lost, arborait un pantalon et un haut dégradé or, marron et noir pailleté. Pour sa part,Audrey Tautou qui n’a jamais peur de tenter des expériences vestimentaires, a osé une volumineuse et sublime robe Prada rouge à ceinture rose. Milla Jovovich et sa robe Armani composée d’un bustier noir brillant et d’une jupe aérienne bleu marine ne manquait pas non plus d’originalité comme Barbara Palvin qui a été l’une des rares à opter pour un tailleur masculin, signé Alexandre Vauthier, cette année.

Quand glamour rime avec sexy, cela donne lieu à des pièces très échancrées, une autre grande tendance de ce Festival de Cannes. La superbe Brésilienne de 28 ans et ambassadrice L’Oréal, Izabel Goulart, a foulé le tapis rouge dans une robe Emilio Pucci noire ouverte jusqu’en haut de la cuisse qui n’était pas sans rappeler la tenue que portait Angelina Jolie aux Oscars 2012. Plus sobre, Carey Mulligan a affiché une double échancrure sur une création Vionnet noire et blanche. Mais celle qui s’est montrée la plus ouverte est sans conteste Emmanuelle Seigner. Avec sa sublime robe Alexandre Vauthier, l’actrice a affiché le plus profond et large décolleté de ce Festival de Cannes.