Archive | janvier 2017

8 aliments qu’on peut manger à volonté

Sucres, gras… Manger sans scruter les calories, un rêve possible ! Voici les aliments que vous pouvez savourer sans vous priver, même dans le cadre d’un régime.

 

Les lentilles : de l’énergie sans matières grasses

Même si les légumineuses apportent environ 300 à 350 kcal aux 100 g, grâce à leur index glycémique bas elles ne favorisent pas la prise de poids et apportent de nombreux minéraux et autres micro-nutriments, contrairement aux céréales raffinées. Elles fournissent de l’énergie durable (on grignotera moins) et sont également une bonne source de protéines, sans apport de matière grasse. On a donc tout intérêt à augmenter notre consommation de lentilles, pois chiches, fèves…, souvent très basse. Pensez-y par exemple pour remplacer les autres féculents type pommes-de-terre, pâtes, riz, etc.

 

 

La pomme : rassasiante et peu sucrée

« Les fruits sont assez sucrés puisqu’une portion apporte en moyenne l’équivalent de 4 morceaux de sucres. Mais certains sont plus pauvres en glucides, donc en calories, et on peut les consommer à volonté », précise la diététicienne. C’est le cas de la pomme. Même si elle est un peu plus sucrée, elle est très rassasiante grâce à la pectine qu’elle contient.

 

 

Du fromage blanc à 0% : des protéines rassasiantes

Consommé nature, sans ajouter ni sucre ni confiture ou miel, le fromage blanc 0% a tout bon, car il apporte en moyenne 9 à 10% de protéines rassasiantes, pour zéro graisse et très peu de glucides. Même chose avec les Petits Suisses 0%. A l’arrivée, vous avez moins de 50 calories pour un petit pot de 100 g.

Attention tout de même de ne pas dépasser les recommandations de 3 à 4 portions de produits laitiers par jour, car un excès de calcium pourrait être nocif à long terme, notamment pour le cœur.

 

 

L’orange : peu de sucre et plein de vitamines !

L’orange est les agrumes en général (citron, pamplemousse…) sont des fruits relativement pauvres en glucides. On peut donc en manger à volonté.

Par contre : on se limite à une portion par jour pour les fruits les plus sucrés comme la banane et le raisin. Ce dernier contient presque 20% de sucre.

 

 

 

La soupe de légumes : elle cale sans faire grossir

Si elles sont composées essentiellement de légumes, les soupes apportent peu de calories et avaler un grand bol de liquide remplit bien l’estomac, ce qui permet de manger moins par la suite.
Du fromage blanc en guise de matières grasses : « On peut commencer son repas par une soupe midi et soir, à condition de privilégier les soupes de légumes maison, en aromatisant avec des herbes et épices mais sans ajouter de matières grasses (ou juste une cuillère de fromage blanc 0% pour l’onctuosité) », conseille Marie-Laure André.

Si on opte pour une soupe toute prête : bien scruter l’étiquette pour vérifier qu’il n’y a pas de matière grasse ajoutée (type crème fraîche, fromage… la part de lipides ne doit pas dépasser 5 g par portion) et que la teneur en sucres est raisonnable (moins de 5 g aux 100 g).

Pensez aux soupes surgelées , souvent plus diététiquement correctes que celles en briques.

 

 

La courgette : un légume qui ne fait pas grossir

Très peu caloriques, riches en fibres et en vitamines, on peut forcer sur les légumes sans culpabiliser. On peut remplir notre assiette sans compter avec les plus pauvres en calories et en glucides comme les courgettes, les salades, les légumes feuilles type épinards, la famille des choux, les concombres ou encore les poivrons.

Plutôt cuit que cru : « Consommés sous forme de crudités, les légumes ont un effet rassasiant encore plus marqué car il faut bien les mastiquer. Mais comme les fibres peuvent être irritantes, mieux vaut privilégier les légumes cuits si on a les intestins sensibles », note Marie-Laure André, diététicienne, auteur de Mon cahier Stop au sucre (Ed. Solar).

Pas trop de matières grasses à la cuisson : Il ne faut évidemment pas ajouter trop de matières grasses au moment de la cuisson (vapeur ou avec un filet d’huile d’olive seulement) et de l’assaisonnement.

A limiter : certains légumes qui s’apparent plutôt à la famille des féculents et sont plus riches en glucides type pomme de terre, petits pois, salsifis, artichauts…

 

 

La framboise : régalez-vous sans compter !

Vous aimez les fruits rouges ? C’est une bonne chose puisqu’ils sont pauvres en glucides, donc en calories. En clair, vous pouvez les manger à volonté ! Parmi ceux-ci : la framboise bien sûr mais aussi les myrtilles, les groseilles ou les fraises –qui ne contiennent que 6% de sucre.
Attention à la cerise : La cerise est un fruit rouge très sucré, il faut donc se contenter d’une portion par jour.

 

 

Un rooibos : une boisson santé à toute heure de la journée

« Ce sont, avec l’eau, les seules boissons à consommer à volonté, sans ajouter de sucre évidemment. Boire beaucoup permet par exemple de calmer les petits creux, et elles apportent des vitamines et antioxydants. Certaines infusions ont également des vertus drainantes ou digestives », explique la diététicienne. Le rooibos a notamment l’avantage d’être un thé sans théine, donc moins excitant et qu’on peut consommer à toute heure de la journée.

La lune a-t-elle une influence sur la santé ?

La lune joue-t-elle sur notre santé mentale, est-elle vraiment à l’origine d’insomnies, fait-elle pousser les cheveux ? Le point avec le Dr Henry Puget, médecin et auteur d’un ouvrage sur le sujet.

 

La lune stimulerait la pousse des cheveux

Pour avoir des cheveux vigoureux et obtenir une repousse rapide (1,5 à 1,8 cm par mois), il faudrait les couper à la pleine lune et à la lune croissante .

Explication : La santé du cheveu dépend d’une bonne circulation sanguine dans le cuir chevelu, pour un meilleur apport en nutriments. Selon le Dr Henry Puget, auteur de Lune et santé : « De la même façon qu’elle crée les marées, la force d’attraction lunaire agit sur nos liquides internes, notamment le sang. Plus forte, la pleine lune fait augmenter par vasodilatation le calibre et le débit des vaisseaux capillaires. »

 

 

La lune joue-t-elle sur notre santé mentale ?

Selon une étude américaine de l’université de Nouvelle-Orléans en 1995, 81 % des professionnels de la santé mentale pensent que les cycles de la lune ont un effet sur les comportements humains .

Certains hôpitaux psychiatriques adoptent même des protocoles de soins particuliers à l’arrivée de la pleine lune ! Mais ces convictions ne se fondent que sur l’expérience des équipes. Car aucune étude menée jusqu’à aujourd’hui n’a montré de corrélation entre la pleine lune et une plus grande agressivité , un plus grand nombre de suicides ou d’ homicides .

La lune entraînerait des problèmes veineux

Et oui !

De même que la force d’attraction de la lune soulève l’eau des océans, la pleine lune ferait « gonfler » les fluides corporels et les ferait circuler plus vite. Chez ceux dont les parois veineuses sont fines et fragiles, cela pourrait donc augmenter les symptômes de jambes lourdes , varices et hémorroïdes . Explication : « Le corps étant constitué de 60 à 80 % d’eau, il est quasiment admis aujourd’hui que nos cellules connaissent un phénomène de micro-marées intérieures , dû à la force d’attraction lunaire. Et c’est en pleine lune qu’elles sont les plus fortes », explique le Dr Henry Puget, auteur de Lune et santé . Reste qu’il n’existe pas d’étude à grande échelle sur la question…

La lune à l’origine d’insomnies ?

Les soirs de pleine lune, certaines personnes seraient plus nerveuses , auraient des difficultés à dormir , envie de faire toutes sortes d’activités physiques… Explication : Des astrophysiciens du CERN, à Genève ont découvert en 1992 que la lune agissait sur les électrons et qu’ils évoluaient selon ses phases.

Ainsi, la lune émet des rayonnements électromagnétiques différents en fonction du calendrier. Ces « micro-ondes » agiraient sur les électrons de nos cellules. Et en période de pleine lune, ce rayonnement pourrait avoir un effet électrique et… excitant .

La lune favoriserait les infections urinaires

40 % des femmes ont une cystite au moins une fois dans leur vie, causée très souvent par des colibacilles (Escherischia coli) présents naturellement dans l’organisme.

A la pleine lune , ils prolifèreraient davantage et pourraient entraîner, s’il y a une baisse des défenses immunitaires, une inflammation de la vessie. Explication : D’après le Dr Jeanne Rousseau, pharmacienne de laboratoire, les E.coli se développent plus facilement dans des urines alcalines. Or, en comparant analyses et cycles lunaires, la spécialiste a découvert que le pH urinaire diminuerait en nouvelle lune et lune décroissante mais augmenterait en pleine lune…

La lune agirait sur les rhumatismes

Douleurs articulaires, gênes et raideurs au lever, les maux liés à l’ arthrite pourraient augmenter avec la nouvelle lune ou la lune décroissante .

Explication : L’arthrite est une inflammation qui peut avoir pour origine un excès d’acidité dans le liquide synovial. Selon les études du Dr Jeanne Rousseau, pharmacienne de laboratoire, les fluides de l’organisme deviendraient plus acides (diminution de leur pH) en période de nouvelle lune et lune décroissante.

La lune aurait un effet détox

Faire une journée de cure détox avec poisson grillé et fruits et légumes cuits pendant la pleine lune favoriserait une élimination rapide des toxines ingérées.

Explication : Selon le Dr Puget, auteur de Lune et santé , la pleine lune agirait sur les fluides corporels en provoquant, grâce à sa force d’attraction, des sortes de « micro-marées » intérieures. Cela entraînerait une meilleure circulation sanguine, génèrerait un drainage du foie et un meilleur fonctionnement des reins . Le corps fonctionnerait mieux et plus vite.

La lune n’influencerait pas les naissances

Toutes les études réalisées jusqu’à aujourd’hui se contredisent .

Une étude américaine menée sur 500 000 naissances à New York a mis en avant un taux de naissance supérieur de 1% par rapport à la moyenne en période de pleine lune, mais une autre, menée sur 564 039 naissances entre 1997 et 2001, a démontré le contraire. Le nombre d’accouchements semble rigoureusement identique quels que soient les jours étudiés : 321 les jours de pleine lune, 319 en lune ascendante, et 320 en nouvelle lune. Mais les recherches se poursuivent…

Sources

– Vance D.E., Belief in lunar effects on human behavior , Psychol.

Rep., Vol. 76 (1), p. 32-34, 1995. Remerciements au Dr Henry Puget, auteur de Lune et santé : mode d’emploi , aux éditions Minerva.

POUR LA PLUS BELLE

belle%20femme%20222

Un bouquet pour la plus belle

Elle qui est celle

Qui a notre coeur

Et à qui j’offre ces fleurs

 

Elle si magnifique

Est vraiment unique

Une beauté que l’on avait imaginée

Mais que l’on ne pensait pas réalité

 

On lui offre ces bouquets de fleurs

Qui montre notre grand bonheur

Pour déclarer notre amour

Qui est là chaque jour

 

Ce bouquet de fleurs

Est là pour son grand bonheur

Qui montre comment on est amoureux

Et que l’on veut vivre à deux

OH MON BATEAU!

Bonne nouvelle pour les Parisiens qui ont le pied marin. Pour emprunter les navettes Batobus qui parcourent la seine, le supplément du Pass Navigo sera désormais de 40 € par an (au lieu de 60 €).