Archive | 3 avril 2017

Lagom

Après le ‘hygge » danois, voici le « lagom », mode de vie suédois prônant la simplicité. Un art de vivre du « juste ce qu’il faut » qui vante une consommation minimaliste et respectueuse de l’environnement. Ou comment se faire plaisir de façon durable.

PEDALEZ, C’EST REMBOURSE

L’achat d’un vélo électrique neuf donne droit à une subvention de 200 € sur présentation d’une facture. De même pour l’achat de trottinettes électriques et hoverboards (skates électriques) dès lors que leur batterie n’est pas au plomb. Demande de remboursement en ligne sur asp-public.fr/bonus-velo.

NICOLA THORP

Licenciée fin 2015 pour avoir refusé de porter des talons hauts au travail, cette anglaise de 27 ans a lancé une pétition (152 000 signatures) qui appelle les députés à revoir le texte, en renforçant les sanctions à l’égard des discriminations sexistes. Sa pugnacité a payé: deux commissions parlementaires y sont favorables. Cette semaine, les députés britanniques vont examiner la loi pour envisager des amendements.

Canicule : les 5 gestes essentiels

La canicule arrive en France. Ces fortes chaleurs sont très éprouvantes parce qu’elles persistent nuit et jour. Voici les 5 gestes essentiels pour bien les supporter et éviter les complications.

 

Geste 1 : Maintenir sa maison au frais

Pour avoir le plaisir de rentrer le soir dans une maison fraîche ou d’y rester confortablement à l’abri la journée, vous devez appliquer les gestes suivants :

<a href= »http://www3.smartadserver.com/call/pubjumpi/74979/556293/29090/S/%5Btimestamp%5D/? » target= »_blank »>< img src= »http://www3.smartadserver.com/call/pubi/74979/556293/29090/S/%5Btimestamp%5D/? » border= »0″ alt= » » /></a>

– Fermer les volets et les rideaux des façades exposées au soleil.

– Maintenir les fenêtres fermées tant que la température extérieure est supérieure à la température intérieure.

– Ouvrir les fenêtres tôt le matin, tard le soir et la nuit.

– Provoquer des courants d’air dès que la température extérieure est plus basse que la température intérieure.

– Baisser ou éteindre les lumières électriques et plus généralement les appareils électriques susceptibles de dégager de la chaleur.

 

 

Geste 2 : Rafraîchir son corps

Le meilleur moyen de bien supporter la chaleur c’est de maintenir son organisme au frais.

<a href= »http://www3.smartadserver.com/call/pubjumpi/74979/556293/29090/S/%5Btimestamp%5D/? » target= »_blank »>< img src= »http://www3.smartadserver.com/call/pubi/74979/556293/29090/S/%5Btimestamp%5D/? » border= »0″ alt= » » /></a>

En pratique :

– Prendre régulièrement dans la journée des douches ou des bains frais, sans se sécher.

– Rester à l’intérieur de l’habitation dans les pièces les plus fraîches et au mieux, dans un espace rafraîchi (réglez le système de rafraîchissement 5°C en dessous de la température ambiante).

– En l’absence de rafraîchissement, passer au moins 2 ou 3 heures par jour dans un endroit frais : grands magasins, cinémas, lieux publics…

 

 

Geste 3 : Sortir tôt le matin et tard le soir

Quand il fait chaud, il faut éviter de sortir aux pics de températures.

<a href= »http://www3.smartadserver.com/call/pubjumpi/74979/556293/29090/S/%5Btimestamp%5D/? » target= »_blank »>< img src= »http://www3.smartadserver.com/call/pubi/74979/556293/29090/S/%5Btimestamp%5D/? » border= »0″ alt= » » /></a>

En pratique :

– Ne pas sortir entre 11h et 21, dans la mesure du possible.

– Sortir plutôt tôt le matin et tard le soir, en restant à l’ombre autant que possible.

– Porter un chapeau, des vêtements légers (en coton) et amples, de couleurs claires.

 

 

Geste 4 : Boire, boire, boire !

Quand il fait chaud, on perd de l’eau.

<a href= »http://www3.smartadserver.com/call/pubjumpi/74979/556293/29090/S/%5Btimestamp%5D/? » target= »_blank »>< img src= »http://www3.smartadserver.com/call/pubi/74979/556293/29090/S/%5Btimestamp%5D/? » border= »0″ alt= » » /></a>

Pour combler ce manque, le meilleur moyen c’est de boire suffisamment.

En pratique :

– Boire régulièrement et sans attendre d’avoir soif, au moins 1 litre et demi à 2 litres par jour, sauf en cas de contre-indication médicale.

– Eviter l’alcool qui favorise la déshydratation.

– Eviter les boissons à forte teneur en caféine (café, thé, colas) ou très sucrées (sodas) car ces liquides augmentent la sécrétion de l’urine et donc la perte en eau.

– En cas de difficulté à avaler les liquides, prendre de l’eau sous forme solide en consommant des fruits (melons, pastèques, prunes, raisins, agrumes) et des crudités (concombres, tomates, sauf en cas de diarrhées), voire même sous forme gélifiée.

– Accompagner la prise de boissons non-alcoolisées d’une alimentation solide, en fractionnant si besoin les repas, pour recharger l’organisme en sels minéraux (pain, soupes, etc.).

– Éviter les activités extérieures nécessitant des dépenses d’énergie trop importantes (sports, jardinage, bricolage, etc.).

 

Geste 5 : Appeler ses proches

 

Vous avez probablement autour de vous des personnes âgées, des enfants…

<a href= »http://www3.smartadserver.com/call/pubjumpi/74979/556293/29090/S/%5Btimestamp%5D/? » target= »_blank »>< img src= »http://www3.smartadserver.com/call/pubi/74979/556293/29090/S/%5Btimestamp%5D/? » border= »0″ alt= » » /></a>

Il faut veiller à leur état car ce sont les plus à risque en cas de fortes chaleurs.

En pratique :

– Aider les personnes dépendantes (nourrissons et enfants, personnes âgées, personnes handicapées, personnes souffrant de troubles mentaux) en leur proposant régulièrement des boissons, même en l’absence de demande de leur part.

– Appeler régulièrement vos voisins et/ou vos proches âgés et/ou handicapés pour prendre régulièrement de leurs nouvelles.

 

 

 

 

Sucre et cerveau : l’effet du glucose sur les performances intellectuelles

Le sucre est partout, pourtant l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (ANSES) recommande d’en limiter la consommation. Si les aliments riches en glucose favorisent en effet la prise de poids, il existerait également un effet du sucre sur le cerveau…

 

 

 

Les aliments riches en glucose à éviter

Le glucose est un sucre monosaccharide que l’on trouve quotidiennement dans l’alimentation et dont notre organisme, plus spécifiquement notre cerveau, a besoin. Tout est une question de mesure, alors pour rester en bonne santé et prévenir l’obésité et les maladies métaboliques, il est préférable d’en limiter la consommation.
Ainsi il est conseillé de faire l’impasse sur la majorité des produits industriels et plus spécifiquement sur les biscuits, viennoiseries, confiseries, glaces et boissons qui contiennent généralement du sirop de glucose ou assimilé.

L’effet du sucre sur le cerveau

Le glucose est un sucre essentiel à notre cerveau, le seul qui peut passer, sans transformation préalable, la barrière hémato-encéphalique. Il « nourrit » nos neurones et améliorerait la mémoire et l’attention.
Pour autant, une surconsommation de sucre n’est pas sans danger pour le cerveau. Selon plusieurs études récentes, le sucre, consommé excessivement, nuirait aux performances intellectuelles en affectant notamment la mémoire et les facultés d’apprentissage.
Il pourrait également favoriser l’apparition de troubles de l’humeur, voire de la dépression.

La Liberté

 La Liberté,

 Ce n’est pas partir, c’est revenir,
 Et agir,
 Ce n’est pas prendre, c’est comprendre,
 Et apprendre,
 Ce n’est pas savoir, c’est vouloir,
 Et pouvoir,
 Ce n’est pas gagner, c’est payer,
 Et donner,
 Ce n’est pas trahir, c’est réunir,
 Et accueillir.

  La Liberté,

 Ce n’est pas s’incliner, c’est refuser,
 Et remercier,
 Ce pas un cadeau, c’est un flambeau,
 Et un fardeau,
 Ce n’est pas la faiblesse, c’est la sagesse,
 Et la noblesse,
 Ce n’est pas un avoir, c’est un devoir,
 Et un espoir,
 Ce n’est pas discourir, c’est obtenir,
 Et maintenir.

 Ce n’est pas facile,
 C’est si fragile,
 La Liberté,