Archives

AUJOURD’HUI, 04 SEPTEMBRE, NOUS FETONS LES ROSALIE

4 septembre: Rosalie – Iris – Irmengarde – Moïse – Moseh – Moshé – Rosalia – Salvin – Salvina – Salvine – Valérian – Valérien

Vient du latin « rosa » Signifie : « fleur de rose »

Histoire de Rosalie

Ermite dans la solitude du mont Pellegrino, près de Palerme, en Sicile, au XIIème siècle, sainte Rosalie est la patronne de tous les siciliens. Elle est très vénérée dans l’île, surtout depuis qu’elle a préservé Palerme de la peste. Ses restes furent retrouvés dans une grotte et gardés depuis ce moment dans la cathédrale de Palerme. Nice et Naples se réclament aussi du patronage de sainte Rosalie

Caractère du prénom Rosalie

  Ce sont des passionnées, la tiédeur n’est pas faite pour elles. Ne leur jouez pas des tours, car elles sont rancunières. Leur autorité naturelle inspire le respect. D’allure simple et sportive, accueillantes et sociales,  ce sont des femmes de conviction, au caractère décidé. Attention aux colères, car elles sont impulsives . L’esprit de tolérance, de générosité et de service les anime toujours.

 

 

 

 

 

Aujourd’hui, 04 Juillet, nous fêtons les Florent

4 juillet: Adalbéron – Déotille – Flor – Florent – Olrik – Ulric – Ulrik – Ulrique

du latin florens, « en floraison, florissant ». Chaque année, les Romains célébraient par des floralies la déesse – mère du Printemps, Flora. Ces prénoms florissants s’épanouirent dans toute l’Europe à partir de la Renaissance et connurent une faveur ininterrompue depuis lors…

Historique du prénom

Florent est répertorié depuis l’Antiquité ; il était aussi répandu que sa version féminine dans de nombreuses régions de l’Empire romain et subit la même et longue éclipse durant le Moyen Âge. Son retour fut plus précoce, mais il ne prit véritablement son essor qu’au XIXe siècle. Sans atteindre un très haut niveau c’est aujourd’hui, en France, un prénom bien établi – mais concurrencé fortement par les prénoms de même souche, tels Floréal, Florian, Florentin… Saint Florent fut évêque de Cahors (Lot) à la fin du IVe siècle ; il est considéré comme l’évangélisateur du Quercy.

Célébrités du prénom

le musicien Florent Schmitt ; le chanteur Florent Pagny…

PROVERBE

Pour la Sainte-Berthe, Moisson ouverte.

 

 

Aujourd’hui, 29 Juin, nous fêtons les Paul

29 juin: Cerise – Chouchane – Jean-Pierre – Paul – Pedro – Peer – Peeter – Pèire – Pèiroun – Per – Peran – Perceval – Père – Pereg – Perez – Perezig – Perig – Perline – Pernette – Perrine – Perrinet – Petar – Peter – Petr – Pétra – Petras – Petros – Petrouchka – Petroussia – Petru – Petrus – Pier – Pierina – Pierius – Piero – Pierre – Pierre-Baptiste – Pierre-Célestin – Pierre-François – Pierre-Jean – Pierre-Marie – Pierre-Paul – Pierre-Philibert – Pierretta – Pierrette – Pierrick – Pierrig – Piet – Pieter – Pietro – Piotr – Rick – Simon – Simon-Pierre – Simonetta – Simoun

du latin paulus, « petit, faible ». Comme prénom, Paulus était déjà courant à Rome avant l’ère chrétienne ; il s’imposa vraiment en Europe à l’époque de la Réforme ; les Anglais, pour leur part, lui préférèrent Pierre. Il continue d’être porté de nos jours, et il a fait une percée remarquable en Allemagne dans les années 1900. Si la forme féminine Paulette semble aujourd’hui un peu désuète, Paule et surtout Pauline bénéficient en revanche d’un regain de faveur…

Historique du prénom

Avec saint Paul, ce « petit » est un grand, et ce « faible » est fort. Saül, né à Tarse (Turquie), entre 5 et 15 ap. J.-C., juif et citoyen romain, fut d’abord un pharisien convaincu qui alla jusqu’à trouver nécessaire la persécution des chrétiens. Il était là lorsque saint Étienne fut lapidé (en 36) et se fit lui-même persécuteur, lorsque, sur le chemin de Damas, la grande illumination survint ; Jésus lui apparut et lui dit : « Saül, Saül, pourquoi me persécutes-tu ? » Dès lors, tout changea, et Saül devenu Paul se mit à prêcher et évangéliser avec plus d’ardeur encore qu’il n’en avait mis à pourchasser la foi des chrétiens. Il rencontra Pierre à Jérusalem et devint, avec Barnabé, « l’apôtre des Gentils » ; il consacra désormais sa vie à répandre, auprès du monde non juif, le message du Christ : à ce titre, il est en quelque sorte le second fondateur du christianisme ; ses voyages missionnaires eurent un retentissement considérable et lui attirèrent disciples et… persécutions, dont il se sortit indemne jusqu’en 67, date à laquelle on lui trancha la tête, à Ostie, sur ordre de Néron. Ses quatorze épîtres constituent des monuments de la pensée chrétienne, et son action d’organisateur, sa foi, son rayonnement spirituel furent déterminants pour la chrétienté. Soixante-six autres saints et bienheureux furent des Paul, et parmi eux l’ermite Paul (IVe siècle), dont saint Antoine indique que les oiseaux venaient lui apporter à manger ; à sa mort, saint Antoine n’ayant nul outil pour creuser la terre et y ensevelir Paul, deux lions se présentèrent et, avec leurs pattes, creusèrent eux-mêmes sa tombe. Paul de la Croix (1694-1775) propagea le culte de la Passion et fonda la congrégation des Passionistes ; saint Paul Miki (XVIe siècle) fut, quant à lui, un Japonais missionnaire qui fut crucifié à Nagasaki avec vingt-six de ses compagnons. Mais qui est-il, Paul, au caractère ? Interrogeons-le : – Au caractère ? Eh bien, au caractère, je suis Paul, voilà tout ! Je suis la passion, la fougue, l’action et le triomphe. Ce que j’entreprends, généralement je le réussis : je n’ai pas le choix d’avoir le choix, donc j’avance. Bouillonnant au-dedans de moi comme je bouillonne, émotif et révolté, je n’ai d’autre ressource que d’agir, et d’agir à fond, si je ne veux pas perdre la tête. Il est vrai qu’avant de me lancer à corps perdu dans l’action, je l’ai parfaitement évaluée et jaugée ; c’est que je pense aussi, et que je suis même plutôt efficace en ce domaine. Mon intelligence – lente, secrète, efficace, profonde – s’associe en effet à une intuition fulgurante, à une révélation immédiate des êtres et des situations. Certes, je suis exigeant en amour et en amitié, peu apte à la tendresse déclarée, un peu figé dans l’expression des sentiments, mais si affectueux en fait, et si fidèle ! Évidemment, ma vigilance suppose aussi un fond de pessimisme latent, qu’elle a pour tâche de combattre et de transformer, si possible, en élan de foi et d’enthousiasme –  auquel cas, tout simplement, j’excelle. Rigoureux et soucieux de discernement en toutes choses, je le suis aussi dans le choix de mes relations, mais ceux que j’aime, je crois les gâter et les choyer convenablement ; en fait, en bon passionné, je les passionne, au point qu’ils acceptent même les remarques parfois abruptes dont je les gratifie, et qui vont jusqu’à la remontrance morale pure et dure. C’est vrai que, croyant ou non, je ne badine jamais avec les principes : on aime la perfection ou pas ! Évidemment, les échecs ne me plaisent guère, puisqu’ils sont le signe que la perfection a été battue en brèche. Dites si vous voulez que j’en fais parfois un peu trop, mais vous ne m’empêcherez pas d’alimenter le feu de la vérité et de la justice ! Et puis, je vais vous dire : Paul n’est pas si important, oubliez-moi un peu, et partez vous-même vers votre Damas !

Célébrités du prénom

six papes ; soixante-sept saints ; un empereur de Russie ; un roi de Grèce ; les peintres Véronèse, qui s’appelait Paul Gauguin, Paul Cézanne, Paul Delvaux ; les écrivains et poètes, Paul Éluard, Paul Verlaine, Paul Valéry, Paul Claudel, Paul Morand, Paul Guth ; l’encyclopédiste Paul Robert ; les acteurs Paul Newman et Jean-Paul Belmondo ; l’explorateur Paul-Émile Victor ; les chanteurs Paul McCartney et Paul Personne…

PROVERBE

Saint Paul et Pierre pluvieux est pour trente jours dangereux, mais si la journée est saine elle annonce une année sereine.

 

 

Aujourd’hui, 27 Juin, nous fêtons les Fernand

27 juin: Agoard – Fernan – Fernand – Fernandez – Fernando – Gohard – Goharz – Hernan – Hernani – Ladislas – Ladislav – Laszlo – Pome – Sampsa – Sampsane – Sampson – Wladislas – Wladislav – Wladislaw

du germain fried, « protecteur », ou frithu, « paix », et nant, « hardi, courageux »…

Historique du prénom

Les Wisigoths répandirent Ferdinand en Europe, et principalement en Espagne. Fils d’Alphonse IX, saint Ferdinand III (1199-1252), roi de Castille et d’Aragon, reconquit la majeure partie de l’Espagne sur les Arabes ; il fut canonisé en 1671 par le pape Clément X. Ferdinand et Fernand sont doués d’une grande puissance vitale, aussi bien pour le travail que pour les plaisirs ; ce sont des amoureux de la vie, des jouis­seurs raffinés et de subtils observateurs, d’où leur sens de la méthode…

Célébrités du prénom

On relève, entre autres, chez les Fernand, le conquérant Fernand Cortez, le dramaturge Fernand Crommelynck, l’humoriste Fernand Reynaud, le peintre Fernand Léger, le dramaturge Fernando Arrabal…

PROVERBE

S’il pleut en juin, Le jardinier ronge son poing.

Aujourd’hui, 25 Juin, nous fêtons les Prosper

25 juin: Prosper – Adelbert – Adelberte – Aenor – Aliénor – Eleanor – Élénaire – Eléonora – Éléonore – Lénor – Lénora – Léonora – Léonore – Lorna – Nhora – Noïra – Nora – Nore – Noreen – Norette – Noria – Noriane – Norig – Noura – Nouria

du latin prosperus, « florissant, prospère »…

Historique du prénom

 

Saint Prosper (Ve siècle), laïc marié défenseur de saint Augustin et lettré cultivé, fut secrétaire du pape. Rien à voir avec le Prosper (Yop la boum) de Maurice Chevalier, qui a pourtant contribué tout à la fois à ridiculiser et à répandre le prénom. Il est cependant pratiquement tombé en désuétude de nos jours. Et pourtant, il était royal dans l’action Prosper, et intelligent, de grand cœur, avec, sous une main de velours, une volonté de fer. Ainsi s’en vont les gloires…

Célébrités du prénom

l’écrivain Prosper Mérimée…

PROVERBE

S’il fait beau à la Saint-Guillaume, Auras du blé plus que de chaume.

Aujourd’hui, 24 Juin, nous fêtons les Jean

24 juin: Baptistin – Baptistine – Jean-Baptiste – Jonathan – Théoduf – Théodufe – Théodulf – Titin – Tugen – Wenefrid

de l’hébreu Yohänan, « Iavhé (Dieu) est miséricordieux ». Fils de Zacharie et d’Élisabeth, saint Jean le Baptiste s’en fut au désert méditer dans la solitude sur la venue et l’avènement du Messie, se livrant à l’ascèse et ne se nourrissant que de sauterelles grillées, après quoi il revint sur les rives du Jourdain annoncer avec force la prochaine arrivée de l’Agneau de Dieu, invitant les foules à se purifier pour le recevoir. Prêcheur fougueux et famélique, il s’attira les foudres de la femme de Hérode Antipas, précédemment épouse du frère de ce roi, Hérodiade ; Salomé, fille de celle-ci, séduisit par sa célèbre danse impudique le faible Hérode et lui réclama en échange la tête de Jean-Baptiste, qui lui fut en effet apportée sur un plateau. Quant à saint Jean l’apôtre évangéliste, il fut d’abord disciple du Baptiste qui, ayant baptisé Jésus enfin arrivé, le lui désigna comme étant celui dont il annonçait le règne. Frère de Jacques, saint Jean fut, avec celui-ci et Pierre, l’un des préférés de Jésus,

Historique du prénom

 

Écoutons Jean parler de lui-même : – On s’accorde de toutes parts pour vanter le caractère exceptionnel de mon intelligence, et souligner qu’en règle générale je suis ce qu’on appelle « un cerveau » ! Et tout intelligent et hyperbrillant que je sois du côté de l’esprit, j’ai quelque promptitude, également, du côté de la colère fulgurante et de la nervosité. Disons que je me méfie de l’orgueil, celui des autres évidemment, mais aussi du mien. Je fais bien tout ce que je fais, je pense impeccablement tout ce que je pense, et j’éprouve nécessairement quelque difficulté à accepter une éventuelle erreur de ma part. J’ai un psychisme de moine-soldat, actif et méditatif à la fois, et je commande, j’organise, je galvanise, j’entraîne à l’ardeur, à la lutte, à la réflexion et à la contemplation : comment voulez-vous que de puissantes bouffées émotives ne me montent pas du fond de la poitrine face à la contradiction et à la contestation ? Il arrive, c’est vrai, que la moindre réticence me mette hors de moi. Mais je…

Célébrités du prénom

outre les saints, le prénom de Jean fut également l’apanage de nombreux grands de l’histoire et de l’esprit : vingt-trois papes, plus un antipape ; sept empereurs d’Orient ; deux rois de France ; un roi de Jérusalem ; quatre empereurs de Trébizonde ; un roi d’Angleterre, Jean sans Peur ; deux rois de Hongrie ; trois rois de Navarre ; trois rois de Suède ; quantité de ducs, comtes et autres grands nobles, et mille et un penseurs, artistes, écrivains qu’il est impossible de citer au complet, en toutes époques et tous lieux de la chrétienté ; parmi eux le créateur de Mélusine, l’écrivain Jean d’Arras (XIVe siècle) ; Jean le Bel, chroniqueur du XIVe siècle ; le troubadour Jean Bodel (XIIe siècle) ; Jean de Bruges, auteur de La Tenture de l’Apocalypse ; Jean de Chelles (XIIIe siècle), qui bâtit les portails sud et nord de Notre-Dame-de-Paris ; Jean de Garlande (XIIIe siècle), pionnier des théories de la musique ; Jean de Holywood (XIIIe siècle), qui rassembla la science astronomique arabe ; le sculpteur de gisants

 

Aujourd’hui, 19 Juin, nous fêtons les Gervais

19 juin: Gervais – Gervaise – Gervasy – Protais – Rivanone – Riwanon – Roald – Romuald – Romualda – Romualdie – Rumwald

du grec gherazein, « honorer »…

Historique du prénom

 

Saint Gervais et son frère saint Protais furent martyrisés au IVe siècle ; saint Ambroise découvrit leurs reliques, et saint Augustin fit de saint Gervais un parfait exemple de sainteté, mais on n’en sait guère davantage à son sujet. Gervais et Gervaise sont peu à peu tombés en désuétude ; ce sont pourtant des prénoms pourvus d’une forte personnalité : un goût de la perfection, de la correction, un sens du détail précis, de la rigueur logique et de la volonté les animent. Ce qu’ils entreprennent, ils ont à cœur de le bien réaliser. Prénom d’ordre et de minutie, Gervais assume ses fortes exigences en cultivant l’amitié et recherchant l’amour, mais avec des A résolument majuscules, et Gervaise sait apaiser ses inquiétudes grâce au dévouement qu’elle manifeste envers ceux qu’elle aime…

Célébrités du prénom

 

Gervais du Bus, poète au temps de Philippe le Bel ; Gervais de Cantorbery, qui fut un chroniqueur du XIIe siècle ; et enfin l’héroïne de L’Assommoir de Zola, Gervaise…

PROVERBE

Saint-Gervais, quand il est beau, Tire Saint-Médard de l’eau.

Aujourd’hui, 16 Juin, nous fêtons les Aurelien

 

16 juin: J-F. Régis – Aurélien – Fargeau – Ferjeux – Ferréol – Jean-Francois – Lutgarde – Luthgarde – Régis – Similien

du grec aurios, « matinée », d’où le latin aureus ou aurum, « or, mordoré, semblable à l’or »…

Historique du prénom

 

 

Aurélien, Aurélie, Aure, Aurèle : Aurore. Et c’est bien, en effet, l’image de l’aurore qui gouverne ce prénom. À Rome, Aurore est une déesse qui accomplit un miracle quotidien de grande allure : ce sont ses doigts de rose qui livrent passage à l’astre du jour, en écartant doucement les voiles sur la porte de l’orient. Char de vermeil, chevaux de pourpre et toge de safran, Aurore est la grande amoureuse qui, debout sur la mer, préside à la naissance de chaque jour. Comme elle eut l’outrecuidance, elle, la douceur même, de se laisser aimer de Mars, le guerrier, Vénus lui dévolut à jamais, pour la punir, d’être en proie à l’amour. Ainsi Tithon, Astrée, Orion, Céphale passeront, et elle se laissera aller entre leurs bras. Enfin, il lui est échu de pleurer chaque matin la perte de Memnon, son fils, de sorte que le monde végétal tout entier lui est redevable de la rosée… Alors ? Alors il y eut des saintes Aure, Aurore et Aurélie, mais leurs vies se sont plus vite évaporées que d’autres, comme rosée au soleil. Reste Aurélien. Aurore est la pointe du jour, Aurélien l’élan du matin. Sous Childebert Ier, saint Aurélien, évêque d’Arles, y fonda deux monastères ayant pour première mission d’apprendre aux moines à… lire et à écrire ; cela se passait au VIe siècle, et donne la mesure en quelque sorte « matinale » des premières chrétientés. On peut immédiatement repérer dans ce fait une caractéristique essentielle de ces « gens du matin » que sont les Aurélien, Aure et Aurore : l’originalité. Chaque geste, même le plus quotidiennement répété, ils le font unique, comme pour la première fois. Charme irrésistible, goût de l’indépendance, curiosité, idéalisme, passion de l’espoir, ardeur, vitalité, tout cela fait mieux qu’accompagner leur voyage dans la vie : c’est leur pas même, et ils et elles savent voyager : géographiquement comme en esprit. À cet éveil qu’elles symbolisent, les Aurélia, les Aurélie, les Aure et Aurore ajoutent un certain féminisme spontané : l’esclavage n’est pas pour elles. Aurèle et Aurélien le savent, et apprécient comme ils apprécient la liberté même…

Célébrités du prénom

deux empereurs romains, le grand Aurélien (vers 212-275)

PROVERBE

Pluie de Saint-Aurélien, Belle avoine et mauvais foin.

 

Aujourd’hui, 14 Juin, nous fêtons les Elisée

14 juin: Dogmaël – Dogmaéla – Dogmaëlle – Dogmeel – Élisée – Elisha – Gallican – Rufin – Rufino – Toll

Issu de l’hébreu elicha, signifiant  » Dieu sauve « , ce prénom fut redécouvert dans l’Ancien Testament par les protestants et les Puritains des XVIe et XVIIe siècles, à la recherche de prénoms bibliques pour leurs enfants.

Historique du prénom

 

Élisée demeura assez usuel en Amérique et fut même assez fréquent en France jusqu’au XIXe siècle. Depuis il est devenu assez rare, sans doute gêné par son homonymie avec la résidence du président de la République. Élisée fut le serviteur du prophète Élie qui, avant d’être miraculeusement enlevé vers le ciel, lui laissa son manteau pour lui indiquer qu’il devait poursuivre sa mission. Dès lors, Élisée pendant cinquante ans prêcha et opéra de nombreux prodiges, témoignant d’une exceptionnelle ferveur. Les chrétiens le considèrent, lui aussi, comme un annonciateur du Christ.

Célébrités du prénom

Une célébrité porte le prénom Elisee, il s’agit de Élisée Reclus (géographe) .

PROVERBE

A Saint-Ruffin, Cerises à plein jardin.

Aujourd’hui, 06 Juin, nous fêtons les Norbert

6 juin: Agobard – Gérase – Gurval – Nalbert – Norbert

du germain north, « nord », et behrt, « brillant »…

Historique du prénom

 

 

Saint Norbert (1080-1134), jeune noble plutôt frivole, vit un jour le ciel lui tomber sur la tête : désarçonné par la foudre, il devint, du coup, un religieux fervent et se fit moins itinérant. Il évangélisa, fonda le monastère des Prémontrés de Laon, fut évêque de Magdebourg, démêla un conflit entre Anaclet II et Innocent II, qui se voulaient papes en même temps (ce fut Innocent II qui fut le seul), et rendit l’âme pieusement. Au caractère, Norbert est d’ailleurs réputé pour ses qualités de diplomate : prudence, justice, volonté. Mais il se fait rare…

PROVERBE

Les bains que prend Saint-Norbert Innondent la terre