Archives de tags | de bourgogne

L’Holiday Inn Toison d’Or, plus grand hôtel de Bourgogne

rebs massuco micro

Ce vendredi, l’hôtel Holiday Inn Dijon Toison d’Or posait la première pierre de l’extension qui lui permettra bientôt d’afficher la plus grande capacité hôtelière de Bourgogne. L’occasion pour François Rebsamen de rappeler à quel point Dijon voit grand.

 

L’établissement dijonnais Holiday Inn Dijon Toison d’Or fait peau neuve. Un lifting complet et un agrandissement de taille, puisque l’hôtel affichera bientôt la plus grande capacité d’accueil de Bourgogne, avec 1 550 mètres carré supplémentaires.

 

En attendant que les touristes puissent profiter des 41 nouvelles chambres, de la piscine, du spa ou encore du mur végétal, Bruno et Christophe Massuco, propriétaires des lieux, posaient ce vendredi la première pierre de l’extension aux côtés de François Rebsamen, du président du conseil régional François Patriat, ou encore de l’adjointe à la ville de Dijon en charge du commerce Nathalie Koenders.

 

Un hôtel XXL pour une ville qui « voit grand »

 

Après le discours empreint d’émotion de Bruno Massuco, c’était au tour de François Rebsamen de prendre le micro. L’occasion pour le maire de Dijon de rappeler « qu’il faut voir grand pour notre ville et pour notre région ».

 

Voir grand avec le Zénith, tout proche, que l’Holiday Inn considère comme une manne de clientèle potentielle, entre les artistes de passages et les spectateurs d’un soir.

Voir grand avec le tramway, qui, par chance, fait descendre les voyageurs sur le parvis de l’hôtel, se félicitent en chœur François Rebsamen et Bruno Massuco.

Voir grand avec la Lino, cette « arlésienne », comme le sénateur-maire aime à le rappeler, et qui bientôt acheminera directement les visiteurs.

Voir grand, enfin, avec la Cité de la Gastronomie, que François Rebsamen continue d’appeler de ses vœux : « Je maintiens, affirmait-il ce matin, que Dijon doit être à la tête de la future Cité de la gastronomie ».

 

Argument touristique, l’accueil de la Cité de la gastronomie pourrait il est vrai contribuer à asseoir la place de la ville et de la Bourgogne, aujourd’hui 6e au classement des régions les plus attractives pour les touristes étrangers. Et puis, quoi qu’il en soit, ajoute François Rebsamen : « Tout investissement relatif au tourisme est un investissement bénéfique à l’économie ».

 

En attendant de pouvoir contribuer de la sorte au rayonnement de la ville, l’agrandissement de l’hôtel Holiday Inn promet déjà de créer de l’emploi : 7 CDI viendront renforcer bientôt les effectifs existants.