Archives de tags | saint philippe

Aujourd’hui, 03 Mai, nous fêtons les Philippe

3 mai: Anfray – Ansfrid – Ermin-Philippe – Felipe – Filippo – Jean-Philippe – Philip – Philippa – Philippe – Philippine – Philis – Phyllis – Jacques

du grec philo, « ami », et hippos, « cheval ». Cet « ami du cheval » fut
d’abord, en saint Philippe, disciple de Jean- Baptiste avant d’être l’un des
premiers apôtres de Jésus. Il naquit à Bethsaïde, à proximité du lac de
Tibériade, et fut à l’origine du miracle de la multiplication des pains, et
également de la conversion de saint Barthélemy. C’est lui qui, lors du repas de
la Cène, adressa à Jésus la célèbre supplique : « Seigneur, montre-nous le Père,
et cela nous suffira. » Il aurait évangélisé la contrée des Scythes,
c’est-à-dire la Roumanie, et aurait été mis à mort à Hiérapolis ; il est devenu
le saint patron du Luxembourg, du Brabant et de l’Uruguay. Une vingtaine
d’autres saints et bienheureux furent des Philippe, et parmi eux saint Philippe
l’Évangéliste qui fut, au Ier siècle, l’un des sept premiers diacres Une
vingtaine d’autres saints et bienheureux furent des Philippe, et parmi eux saint
Philippe l’Évangéliste qui fut, au Ier siècle, l’un des sept premiers diacres de
l’Église et convertit Simon le Magicien ; ou encore saint Philippe Néri
(1515-1595), dit « Bon Pippo » ou « le saint gai », apôtre de Rome, qui fonda la
communauté de l’Oratoire ? Si le prénom de Philippe fut courant chez les Grecs,
ce n’est qu’à partir du XIIe siècle qu’il se répandit vraiment en Europe, avec
les rois de France Philippe Auguste et Philippe le Bel, l’empereur germanique
Philippe de Souabe, ou encore Philippe II le Hardi (1342-1404), chef de la
seconde maison de Bourgogne, et son petit-fils Philippe III le Bon (1396-1467),
qui créa l’ordre de la Toison d’Or. Le prénom connut également une grande faveur
en Allemagne, où Philipp Melanchton fut le bras droit de Luther, ainsi qu’en
Angleterre, où « Philip » désigna le moineau comme « Robin » y était le
rouge-gorge. L’Espagne, avec Felipe, lui fit également un accueil des plus
favorables, et les îles Philippines, que Magellan découvrit en 1521, furent
ainsi baptisées en hommage au roi Philippe II. La vogue de ce prénom ne s’est
pas démentie, et il reste aujourd’hui fort en usage aux quatre coins de
l’Europe…

Historique du prénom

Je suis un passionné, un émotif, un chef à l’allure mystérieuse, et mon action
présente souvent les caractéristiques de l’initiation. On dit de moi que je suis
celui qui brille, et je ne me sens jamais aussi à l’aise qu’au milieu d’un
entourage que je séduis et électrise. J’ai pour moi la confiance, la volonté, la
moralité, et la chance m’accompagne partout. Oh, bien sûr, ce n’est pas si
évident tous les jours, mais enfin je vibre à l’amitié, à la sensibilité, à
l’élégance, à la générosité, et généralement les obstacles et les échecs me
stimulent plus qu’ils ne m’abattent. La maîtrise de soi, voilà qui me paraît la
moindre des choses, même si ma patience n’est pas sans limites. Il me semble que
la rigueur et la clarté d’esprit sont des conditions indispensables à toute
action bien conduite, et j’agis inlassablement, avec l’intuition suraiguë de qui
est guidé de très loin par le souci de l’exactitude. Mémoire et intelligence,
celle-ci vive et transparente, apte à l’analyse détaillée comme à la synthèse
globale, me sont échues avec la passion, le rayonnement et la foi. Et comme je
déborde de dynamisme et d’inspiration, vous conviendrez aisément de la puissance
de mon magnétisme ; qui m’a une fois rencontré n’est pas près de m’oublier.
Pourtant, certains Philippe semblent plutôt différents, mais c’est qu’ils se
sont eux-mêmes oubliés… En sacrifiant leur maîtrise de soi à de faux dieux, à
des idoles de pacotille. Cela arrive quand « l’ami du cheval » préfère ses
véhicules à sa course solaire. Alors, il perd confiance en lui, et confond
rêverie secondaiet intuition. Qu’il se reprenne, qu’il fasse appel à l’ardeur
intacte de sa curiosité, et toute sa puissance lui est instantanément restituée.
Je vous le dis : Philippe, c’est l’énergie venue de haut, et le cheval dont il
est étymologiquement l’ami est la pureté même, ailée, lumineuse, et libre !

Célébrités du prénom

six rois de France ; cinq rois de Macédoine, dont Philippe II, père d’Alexandre
le Grand ; quatre empereurs latins ; cinq rois d’Espagne ; le régent Philippe
d’Orléans ; Philippe, le duc d’Édimbourg, époux de la reine d’Angleterre ; le
révolutionnaire Philippe Fabre d’Églantine ; Jean-Philippe Rameau, le
compositeur ; le maréchal Phi lippe Pétain ; les chanteurs Philippe Lavil,
Philippe Clay ; le poète Philippe Soupault, co-fondateur du mouvement
surréaliste ; les écrivains contemporains Jean-Philippe Domecq, Philippe
Sollers, Philippe Boyer et Philippe Sergeant ; le responsable socialiste
espagnol Felipe Gonzalès ; l’acteur Philippe Noiret ; le peintre romantique
allemand Philipp-Otto Runge ; le cinéaste Philippe de Broca ; le patineur
Philippe Candeloro…

PROVERBE

S’il pleut à la Saint Philippe, remise tonneaux et pipe